Accueil Actualités Fuites bac: le cerveau tombe, le Ter et Sénégal Sa ne sont...

Fuites bac: le cerveau tombe, le Ter et Sénégal Sa ne sont pas nécessaires selon la Banque mondiale, les thèmes de l’actu sur Sénégal7

Le proviseur du lycée de Kahone et deux agents de l’Office du bac sont arrêtés par la Division d’investigation criminelle (dic). Selon le journal Enquête les fuites des épreuves viennent de l’Office du bac, ce n’est pas le directeur Babou Diakham qui est indexé mais deux agents de l’office du bac. Une dame et un homme officiant à la salle où sont tirées les épreuves sont soupçonnés d’être mêlés à cette affaire. Par ailleurs, le proviseur du lycée de Kahone (Kaolack) est aussi cité dans cette affaire, Mamadou Djibirl Dia.

Président du jury de Thiaroye, il a été arrêté par les agents de la Dic hier le 10 juillet 2017 ainsi que les agents de l’office du bac. Selon la même source, les mis en cause ont agi pour des raisons pécuniaires. Pour sa part Babou Diakham, il est presque innocenté par les premiers résultats de l’enquête.

Selon la directrice des opérations de la Banque mondiale, Mme Luise Cord les infrastructures telles que la train express régional Dakar-aéroport international Blaise Diagne ou encore la mise en activité de la compagnie aérienne Air Sénégal Sa, ne sont pas nécessaires pour le Sénégal. Elle fait savoir cela à l’occasion de la présentation du livre blanc de la banque sur les transports et la logistique, rapporte Le Quotidien. D’ailleurs l’institution internationale a choisi de ne pas participer au financement de ces projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici