Accueil Actualités Génocide au Rwanda : la France ne devrait pas s’excuser,selon Balladur

Génocide au Rwanda : la France ne devrait pas s’excuser,selon Balladur

Vingt sept années se sont écoulées depuis les atrocités du génocide rwandais. Durant cette période sombre de l’histoire du Rwanda, le rôle de la France avait été pointé du doigt, puisque plusieurs voix ont estimé qu’elle n’est pas intervenue pour calmer les tensions.

Pour effectuer des recherches approfondies sur le sujet, l’Elysée avait nommé une commission d’historiens qui a indiqué dans ses conclusions que la France porte des « responsabilités lourdes et accablantes » sur cette question.

L’ancien Premier ministre français Edouard Balladur s’est dit contre ces conclusions dans une interview accordée aux médias français France 24 et RFI. Pour lui, la France ne devait pas s’excuser pour le génocide survenu au Rwanda.

L’homme aujourd’hui âgé de 91 ans a fait savoir que le déclenchement du génocide, un an après son arrivée au gouvernement, avait suscité une vive émotion auprès notamment des africains de la diaspora, de la diplomatie ou encore des militaires. Ceux-ci voulaient que la France intervienne militairement pour calmer les tensions.

Assane SEYE-Senegal7