Gestion de la Covid-19 : L’opposition casse l’union sacrée et alerte

2

La gestion de la Covid-19 devient problématique pour l’opposition qui accuse le pouvoir de pêcher en eaux troubles dans cette crise sanitaire. Après Ousmane Sonko qui avait émi des réserves sur la gestion de la pandémie par le Chef de l’Etat, c’est au tour du Front de résistance national (FRN) de monter au créneau pour fustiger les incohérences notées du côté du pouvoir sur ce coaching truffé  de velléités. Selon ce front, les décisions unilatérales prises par le pouvoir n’ont rien à voir avec la volonté manifeste d’impliquer toutes les forces vives de la nation.

Les lignes de fracture entre le pouvoir et l’opposition sur la gestion de la pandémie de la Covid-19 sont désormais visibles.

Ousmane Sonko avait dès le début de la crise sanitaire attiré l’attention sur les avatars que pourraient engendrer la gestion de cette crise sanitaire par le pouvoir.

Il avait fait part de ses inquiétudes sur la provenance des 1000 milliards, mais aussi sur son utilisation.

Il avait indiqué par ailleurs que les mesures prises sur la fiscalité ne sont pas rassurantes et ne le satisfont pas. Il était aussi revenu sur les 50 milliards destinés aux Sénégalais jugeant que c’était peu, entre autres.

Aujourd’hui, les inquiétudes du leader de Pastef les Patriotes demeurent en partie fondées. Le Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) s’est naguère prononcé sur la gestion de l’aide alimentaire.

Selon ce cadre,la gestion de l’aide alimentaire aux populations démunies est un «scandale», aux yeux du Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD).

Abdoul Mbaye, Mamadou Lamine Diallo, Thierno Alassane Sall, entre autres, avaient exigé la «démission immédiate» de Mansour Faye, Ministre du Développement Communautaire et de l’Equité Sociale et Territoriale.

«Il faut le regretter et le dénoncer, le fait d’être ‘’beau-frère du président de la République’’ ne doit pas et ne peut pas être un passeport de licence concussionnaire pour faire comme bon lui semble de nos deniers publics, encore moins un sésame d’impunité», regrettent-ils dans un communiqué.

Aujourd’hui encore, c’est au tour du Front de Résistance National de se désolidariser du pouvoir dans sa gestion de la Covid-19.

Sur les colonnes du journal l’As, ce cadre exprime   ses inquiétudes sur les manifestations qui ont eu lieu contre le couvre-feu et les arrestations qui s’en sont suivies.

Notant les incohérences du pouvoir dans la gestion de cette pandémie, le FRN indique que les combats ne seront gagnés qu’avec la participation de tous.

« C’est tous unis que nous gagnerons la guerre contre le coronavirus », a -t-il conclu dans son approche de la situation.
Assane SEYE-Senegal7

Show Comments (2)