Guinée – manifestations : le verdict tombe pour les manifestants arrêtés le 12 octobre

0

c’est des peines d’un an et 6 mois d’emprisonnement requis contre des dirigeants de la contestation contre un 3e mandat de Alpha Condé !

Le coordonnateur du FNDC Abdourahamane Sanoh a été condamné à un an de prison, Sékou Koundouno, Ibrahima Diallo, Bill de Sam [Alpha Soumah], Mamadou Bailo Barry à six mois d’emprisonnement pour « attroupement non armé ».

Abdoulaye Oumou Oumou Sow, Mamadou Sanoh et Mamadou Bobo Bah, poursuivis pour les mêmes faits ont été relaxés par le tribunal.

Ils avaient été arrêtés le 12 octobre alors qu’ils étaient en réunion au domicile de A. Sanoh.

Senegal7

Leave a comment