Accueil Actualités Guy Marius SAGNA: « Les policiers, gendarmes…sont des victimes du système »

Guy Marius SAGNA: « Les policiers, gendarmes…sont des victimes du système »

Je vois depuis quelques heures sur les réseaux sociaux un challenge auquel nous patriotes, démocrates, révolutionnaires, républicains, panafricains ne devons pas participer. Ni encourager, ni rire.

Il s’agit du challenge TikTok relatif au policier qui a reçu une brique sur la tête et a perdu connaissance. Ce n’est pas drôle.

J’en profite d’ailleurs pour saluer le message de l’inégalable et inénarrable humoriste Mame Balla Mbow qui va dans ce sens.

Je souhaite un prompt rétablissement aux policiers et aux « civils » qui ont été blessés lors des événements récents dont le responsable est l’irresponsable président Macky Sall.

Les policiers, gendarmes, militaires, eaux et forêts…sont des victimes du système comme les victimes démolition de maisons, les victimes de spoliations foncières, des victimes de licenciements arbitraires, des victimes de recrutement clientéliste…

Avec un policier pour 5.000 (cinq mille) habitants au lieu d’un policier pour 1.000 (mille) habitants, vous policiers sénégalais vous faîtes le travail de 05 policiers.

Avec un gendarme pour plus de 4.000 (quatre mille) habitants au lieu d’un gendarme pour 1.000 (mille) habitants vous gendarmes sénégalais vous faites, chacun d’entre vous, le job de plus de 04 gendarmes.

Leur volume de travail est énorme sans compter leur manque de moyens, des salaires dérisoires pour la majorité, le deux poids deux mesures et les autres injustices qu’ils vivent sans pouvoir manifester ou le crier.

C’est pareil pour vous aussi agents du service d’hygiène, des eaux et forêts…

C’est ce même système dont vous agents des forces de défense et de sécurité êtes victimes qui vole l’argent des sénégalais, vendange nos ressources halieutiques, brade notre zircon, notre gaz, opprime paysans, pêcheurs, éleveurs, ouvriers, travailleurs de l’informel…

Policiers, gendarmes, militaires refusez d’appliquer des ordres manifestement illégaux, refuser de tuer des citoyens, de les torturer…

Nous devons éviter qu’il y ait un autre Fodé Ndiaye. Fodé Ndiaye est ce policier qui lors des événements contre le 3e mandat du président Abdoulaye Wade a été tué à Colobane. Que Dieu l’accueille en son Paradis.

Éviter un autre Fodé Ndiaye dépend des forces de défense et de sécurité et des « civils ».

Nous ne sommes pas des ennemis mais des frères et soeurs sénégalais victimes d’un même système.

Aujourd’hui, le président Macky Sall veut mettre le feu au Sénégal pour un 3e mandat, pour continuer à faire ce que son clan sait faire le mieux: Tojje! Toj! Tëj! Voler! Démolir nos maisons! Emprisonner!

Nous lui ferons face!

L’odeur du pétrole a rendu Macky Sall ivre.
Nous sommes plus ivres que lui.
Ivres de démocratie.
Ivres de liberté.
Ivres d’une république vraie.
Ivres de souveraineté monétaire.
Ivres de souveraineté budgétaire.
Ivres d’un Sénégal souverain dans une Afrique souveraine et unie.

Les millions du Nemeku Tour de Pastef et les sondages annonçant Ousmane Sonko comme 5e président du Sénégal font peur au président Macky Sall au point que lui et sa clique et leurs amis impérialistes sont prêts à tout pour rester au pouvoir et continuer à voler nos ressources.

Nous devons dire non à cela.

RÉSISTONS ! REFUSONS !LUTTONS !

La lutte continue
Ensemble nous vaincrons.

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici