Guy Maruis Sagna  : « Il ya de graves violations des droits de l’homme en Casamance »

Quelques jours seulement après sa libération, l’activiste Guy Maruis Sagna ,tête de  liste de la coalition Yewwi Askan Wi à Ziguinchor ,a fait face à la presse locale ce dimanche, dans une note lue par Senegal7.

« La  manifestation du 17 juin 2022 dans les rues de Ziguinchor a été une réussite. La coalition YAW   a atteint son objectif »,a laissé entendre, lors de son face à face avec la presse ,Guy Maruis Sagna.

Revenant sur la mort du jeune Idrissa Goudiaby,il assène : « Il a été bel et bien tué par les Gendarmes. Les gendarmes ont fait usage de balles réelles et ils ont même commencé  à tirer sur les manifestants à partir du Rond Point Aline Sitoe Diatta.

Seulement , je dois vous dire que si les gendarmes ont ouvert le feu sur ces jeunes manifestants, c’est parce qu’ils ont reçu des ordres venant du Président de la République Macky Sall. En Casamance, il ya de graves violation des droits de l’homme.

Mieux, le 17 juin 2022,la gendarmerie a procédé à des tortures sur les manifestants et certains parmi eux se sont retrouvés avec des têtes fracturées et « écrasées ».

A Ziguinchor tout comme à Bignona, la gendarmerie a fait usage de balles réelles sur les populations et plus particulièrement sur les jeunes le 17 juin 2022.C’est cela la vérité ,a indiqué l’activiste sur les colonnes de Libération.

Assane SEYE-Senegal7