Accueil Actualités Hausse annoncée du prix des transports: L’Etat tape du poing sur la...

Hausse annoncée du prix des transports: L’Etat tape du poing sur la table, Aftu recule !

« Finalement, il n’y aura plus de hausse des tarifs du transport. On a tout laissé tomber », a dit Mbaye Amar président d’Aftu. Selon le patron du transport urbain, la décision était juste un cri du coeur. Les acteurs voulaient alerter l’Etat.

« Si vous voyez le document (portant hausse des tarifs), il n’y a ni mon cachet, ni ma signature. Ce sont les jeunes qui voulaient alerter », souligne Mbaye Ama qui estime que la manoeuvre a bien réussi. Car l’Etat les a appelés, lundi à la concertation. Une occasion qui a permis de suspendre la mesure tout en posant les revendications sur la table de l’autorité.

« Nous leur avons demandé de nous aider. Nous avons demandé une subvention, nous avons aussi demandé 10 places debout, avec le contrôle des policiers », détaille le président de Aftu.

Il faut noter qu’après l’annonce de la hausse du prix des transports dimanche, le ministère des transports terrestres et du  désenclavement a sorti un communiqué le même jour pour mettre en garde les transporteurs contre toute tentative de hausse du coût des transports qui serait une infraction à la réglementation sur les tarifs de transport routier fixés par le décret n° 2009-20 du 22 janvier 2009.

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici