L'Actualité en Temps Réel

« HCCT. Haut Conseil des Chômeurs et Transhumants », (Par Marvel Ndoye)

Le véritable nom qui sied au HCCT est le Haut Conseil des Chômeurs et Transhumants si l’on s’en tient au contexte de sa création, à sa composition, à son utilité, à son fonctionnement, et à son bilan depuis sa création.
Le Sénat (avec ses 100 sénateurs) avait été supprimé en fin 2012 car considéré comme inutile, budgétivore (8 milliards), servant juste à caser la clientèle politique, au moment où le Sénégal avait besoin de rationaliser ses dépenses pour prévenir ou faire face à des catastrophes telles que les inondations.

Quelques années plus tard en 2016, au moment où Macky Sall avait fini de renier l’ensemble de ses engagements et de faire exactement tout le contraire, il sort de son chapeau le HCCT, une institution bien plus inutile et budgétivore que le Sénat. Il lui fallait caser Ousmane Tanor Dieng, et lui créer une caisse noire en guise de remerciement pour avoir tué le PS, comme il l’a fait pour Moustapha Niasse qui a aussi accepté de tuer l’AFP.

Le Sénat comptait 100 membres. Macky Sall crée son HCCT avec 150 membres. Abdoulaye Wade nommait les 50 sénateurs. Macky Sall exige de nommer les 70 sénateurs. Le reste est élu par ses valets dans les collectivités locales, donc indirectement par Macky Sall. Il a fait du HCCT un repaire pour les politiciens chômeurs, pour les transhumants, pour les vendus de la société civile.
De 2016 à nos jours, aucun sénégalais ne peut expliquer le rôle ou l’utilité du HCCT, même les plus avertis parmi eux. Aucun sénégalais n’a un jour croisé une production du HCCT. Le HCCT n’est soumis à aucune règle, aucune obligation de résultat, aucune obligation de production. Macky Sall n’attend rien du HCCT, les sénégalais non plus. Le HCCT l’a compris et ne fait donc même pas semblant de travailler. Le HCCT n’a même pas cru nécessaire d’avoir un site web car il n’a rien à communiquer aux sénégalais et ne compte pas le faire.

Les politiciens chômeurs, les vendus de la société civile et les transhumants qui composent le HCCT ont un salaire de 1,3 Millions sans travail, une 4×4 et une dotation carburant pour rester dormir chez eux, une ligne téléphonique et bien d’autres avantages et indemnités. Son budget de 8 Milliards n’est que de façade, il engloutit bien plus que cela.
Quel que soit le mal que les sénégalais pensent du HCCT, Macky Sall ne supprimera pas. Bien au contraire d’ailleurs, Macky Sall a une telle haine contre les sénégalais, surtout depuis qu’ils lui infligent des humiliations électorales, que vous verrez qu’il va bientôt féliciter publiquement le HCCT et sa Présidente Aminata Mbengue Ndiaye histoire de dire « merde » aux sénégalais. Il va même augmenter le budget du HCCT.

Les inondations il s’en fout, c’est tout au plus une occasion rêvée de faire dégager des budgets qui seront détournés à 90% comme on l’a vu avec les 766 milliards du plan décennal de lutte contre les inondations qui sèment bien plus de désolation qu’avant. Karim Wade était surnommé Monsieur 10%. Mais sous Macky Sall la surfacturation ou les marchés fictifs avoisinent 90% des budgets.

Non content d’avoir permis le détournement de près de 90% des + de 700 milliards du plan décennal 2012-2022, ce qui explique que les inondations se soient empirées, Macky Sall annonce en Conseil des Ministres un nouveau programme d’investissements massifs en matière d’assainissements pour les eaux pluviales. Toutes ses annonces, toutes ses directives, toutes ses orientations, ont en réalité un soubassement de prédation. Le Conseil des Ministres a été transformé en Conseil des Cleptomanes. Ses ministres se frottent déjà les mains, ils vont aménager de nouvelles pièces dans leurs maisons pour entreposer les dizaines de milliards que chacun aura l’occasion de voler.

Ces milliards vont rejoindre ceux du fonds Force Covid et des autres fonds que Macky Sall ordonne de dégager pour qu’ils soient détournés.
Macky Sall sait que les sénégalais le méprisent lui, sa famille et sa belle-famille. Depuis il œuvre exclusivement à détruire le Sénégal, à appauvrir le maximum de sénégalais, à en faire mater ou tuer le maximum, à faire remplir les prisons d’honnêtes citoyens. Après 2024 les citoyens devront donc être sans pitié avec cette même famille, y compris avec leurs complices casés dans les institutions telles que le HCCT qui n’ont de cesse de sucer le sang des sénégalais.

MARVEL NDOYE