Hôpital Mame Abdoul Aziz Sy de Tivaouane : les dures vérités de Marie Khemesse Ngom Ndiaye au personnel de santé

La ministre de la Santé et de l’Action sociale a rencontré, hier le personnel de l’Hôpital Mame Abdoul Aziz Sy de Tivaouane. Docteur Marie Khemesse Ngom Ndiaye a été accueillie par des agents en brassards rouges, qui réclament la libération des agents placés sous mandat de dépôt suite à l’incendie ayant couté la vie à onze (11) nouveau-nés, en Mai dernier.

La nouvelle patronne du département de la santé a balancé des vérités crues au personnel de santé de ladite structure sanitaire. «Si vous vous étiez mis dans la peau de la maman ou du père d’un de ces bébés, sûr que vous n’exigeriez pas que vos collègues arrêtés soient libérés, avant que la Justice n’ait tiré d’abord cette affaire au clair», leur a-t-elle balancé, rapporte‘ ’SourceA’’dans sa livraison de ce mercredi

Visiblement très sereine, la ministre leur a proposé de prendre des photos avec eux. «Venez, prenons des photos, si vous voulez ! Car ces brassards rouges ne me dérangent guère. D’ailleurs, c’est normal que vous en portiez. Certes, vous n’êtes pas contents de l’arrestation de vos collègues. Mais sachez également que, moi aussi, je pouvais porter un brassard rouge, parce que je ne suis pas contente de la mort des bébés », peut-on lire dans les colonnes du journal.

Diaraf DIOUF Senegal7