Hôpital Tivaouane : le juge rejette la demande de liberté provisoire des inculpés

Inculpés et placés sous mandat de dépôt depuis juin dernier, dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de l’hôpital de Tivaouane qui a causé la mort de onze bébés, Fodé Dione, Awa Diop et Coumba Mbodj restent toujours en prison. Leur demande de liberté provisoire a été rejetée.

En effet, le juge d’instruction, chargé de leur dossier, a rejeté leur requête.

Les mis en cause restent donc en détention à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Thiès.

Fodé Dione est le chef du service chargé de la maintenance des installations au niveau de l’hôpital de Tivaouane. Awa Diop y officie en tant que sage-femme tandis que l’aide-infirmière Coumba Mbodj était en stage au niveau du service néonatalogie de l’hôpital.

Le trio est écroué pour exposition et délaissement d’enfants dans un endroit solitaire ayant entraîné la mise en danger d’autrui, note l’observateur.

Fanta DIALLO BA-senegal7