Accueil Actualités Idrissa Seck, concepteur de la « marche bleue », « magicien » d’un 3e mandat

Idrissa Seck, concepteur de la « marche bleue », « magicien » d’un 3e mandat

Idrissa Seck le leader de Rewmi hérite du Conseil Economique Social et Environnement (Cese).Mais l’homme politique  est réputé un « faiseur de Roi » à la matière grise aiguisée s’agissant de théoriser des concepts politiques susceptibles de faire mouche. Et le président Abdoulaye Wade ne le démentira pas car en 2000,c’est lui-même qui  aura vanté les dextérité de Idy qui lui aura consacré une victoire à la présidentielle grâce à la « marche bleue ».Macky fait appel à lui aujourd’hui pour faire de lui le magicien de la « marche vers un 3e mandat ».

L’homme fascine, dérange, attire, galvanise  avec un verbe qui ne laisse personne indifférent. Eminemment politique et capable de se faire comprendre même avec des extraterrestres s’il en existe. Idrissa Seck est un bon manager politique.

Si le président Macky en est arrivé à le coopter à ses heures perdues, c’est parce que la nouvelle relève incarnée par Ousmane Sonko,le leader de Pastef,Bougane Guèye Dany ,chef de file de « Geum Sa Bopp »,Malick Gackou du Grand Parti,Thierno Alassane Sall de la « République des Valeurs », Abdoul Mbaye de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) et Cie, constitue une véritable menace susceptible de créer une alternative à son pouvoir vacillant.

Les observateurs  et analystes de tout acabit se donnent à cœur joie sur les tenants et les aboutissants du retour impromptu du président du Conseil départemental de Thiès auprès du Macky. Mais, la vérité est que l’ancien maire de Thiès apparaît comme un « magicien » au service d’une mission qui s’appelle le 3e mandat de Macky Sall.

Concepteur de la « marche bleue » ayant consacré l’accession du candidat Wade à la magistrature suprême en 2000,Macky sait qu’il peut bel et bien compter sur lui pour obtenir une seconde « marche bleue ». Et cet aspect de leur complicité ne serait que l’iceberg d’un vaste consensus qui se discute en catimini entre responsables de la réunification de la grande famille libérale. Ça bouge du côté de la majorité et ça stagne du côté de l’opposition.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici