Accueil Actualités “Idrissa Seck : L’ambition d’un incompris…” (Par Oumar NDIAYE)

“Idrissa Seck : L’ambition d’un incompris…” (Par Oumar NDIAYE)

Cet homme déchaîne les passions qu’importe sa posture. Quand il parle, il arrive très souvent à subjuguer les foules. Son silence est toujours l’objet de dissertations dans les grands place, dans les chaumières et à la une des quotidiens.

Pour tout dire, il ne laisse jamais personne indifférent. Son très long silence, après la dernière présidentielle, aura été interprété de diverses manières. Toutes les supputations ont été entendues. Presque tous les analystes politiques avaient parié sur sa nomination comme chef de l’opposition.

On avait même commencé à spéculer sur des montants faramineux qui lui seraient alloués. Certains avaient théorisé un deal en gestation entre lui et le président de la république. Avec son acceptation du poste de président du CESE, beaucoup ont conclu à la preuve du deal annoncé.
Certains sites et des quotidiens ont tenté des théories alambiquées pour expliquer les raisons de ce deal. Ces mêmes personnes qui nous affirmaient hier que ce monsieur était riche comme Crésus veulent nous faire gober aujourd’hui que ce dernier se serait rendu pieds et poings liés car il serait fauché comme un rat d’église.

Pour beaucoup, les explications du principal concerné ne serait qu’une tentative de justification de sa trahison. Pour avoir été avec Idrissa SECK pendant des années, pour avoir échangé très souvent avec lui, pour avoir eu une idée très précise de son ambition pour le Sénégal, je peux témoigner que cet homme est un homme d’état véritable.

Il est bien au delà du simple homme politique. Comme disait l’autre : “L’homme politique ne s’occupe que de la prochaine élection tandis que l’homme d’état ne pensera qu’à la prochaine génération”.

Devant l’incompréhension, il nous arrive très souvent de tenter des explications les plus simplistes du genre ” ce monsieur est un traître !” ou ” les politiciens sont tous pareils, tous faux!” Idrissa pouvait choisir la facilité i.e. prendre la posture de chef de l’opposition avec les subsides qui vont avec. Il a cependant choisi la voie de la difficulté, la voie qui va le jeter, pour un moment, à la vindicte populaire, celle qui va le jeter en pâture à tous les populistes et à leurs ouailles.

Depuis l’annonce de sa nomination j’ai vu beaucoup de moqueries et d’insultes sur les réseaux sociaux et c’était prévisible mais l’amour de son pays devrait conduire jusqu’au sacrifice de sa crédibilité si l’impératif du moment le commande. Est-ce que le sacrifice de nos vaillants soldats, même s’ils peuvent penser à l’injustice d’une guerre engagée par leur pays, serait incompréhensible?

Le vrai patriotisme est d’être présent, d’arrêter de penser à ses propres intérêts à chaque fois que le pays est menacé d’une façon ou d’une autre. Je suis désolé Idrissa, mon cher ami et frère, de te voir essuyer tous ces quolibets, toutes ces insultes, pour seulement avoir mis les intérêts du Sénégal au dessus des tiens. Que Dieu nous vienne en aide !!!

Oumar NDIAYE, homme politique, Chevalier de l’Ordre national du Lion.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici