Accueil Actualités Il était une fois Ndiaga Mbaye : Un monument de la...

Il était une fois Ndiaga Mbaye : Un monument de la musique tradi-moderne

Il y a 15 ans ,jour pour jour, l’auteur-compositeur-interprète sénégalais Ndiaga Mbaye, griot et parolier célèbre de son pays tirait sa révérence le 13 février 2005. Ce 13 février 2020 est l’occasion pour sa famille, ses proches et le monde de l’art de célébrer la mémoire de ce monument de la musique tradi-moderne dont les œuvres musicales restent indélébiles.

L’homme, reconnaissable à sa voix rauque et aux grands boubous dans lesquels disparaissait sa frêle silhouette, était né il y a 57 ans. En 35 ans de carrière, Ndiaga Mbaye a bouleversé la chanson avec, notamment, l’introduction de la chanson à texte dans le folklore « asséché et très laudateur » qui existait auparavant. »Il n’était pas confiné à un public particulier, il s’adressait à toutes les couches de la société grâce à son exceptionnelle densité, c’était un penseur de l’art », a ajouté Hamidou Dia, auteur en 1979 d’une thèse intitulée « Ndiaga Mbaye: signe et repère d’une culture », présentée à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.Hamidou Dia est également auteur du documentaire « Le maître de la parole: El Hadj Ndiaga Mbaye, la mémoire du Sénégal », réalisé par Laurence Gavron. Le film le montre notamment chantant avec le rappeur Didier Awadi ou en concert avec le chanteur Youssou Ndour. La disparition du griot-parolier constitue « une grosse perte pour l’art en général, la musique en particulier. Ndiaga Mbaye, c’était une bibliothèque, un poète hors norme. Il fait partie des artistes qui m’ont fait aimer la musique », a déclaré Youssou Ndour à l’antenne de la RTS il ya de cela plusieurs décennies. En fervent mouride, Ndiaga Mbaye a été inhumé à Touba, (180 km à l’est de Dakar), ville sainte de la confrérie mouride. Selon la télévision, il était né en 1948 dans la région de Fatick (centre-ouest). Il était marié à deux femmes et père de plusieurs enfants. Senegal7 s’est fait le point d’honneur de consacrer un large plateau pour célébrer la mémoire de ce Monument de la musique tradi-moderne dont les œuvres restent indélébile en Afrique et au Sénégal
Assane SEYE-Senegal7

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments