L'Actualité en Temps Réel

Incidents à l’Assemblée: Les députés de Yaw assument

L’installation de la 14e législature, le lundi 12 septembre dernier a été emmaillée par beaucoup d’incidents à l’Assemblée nationale. Des faits qui ont été déplorés par plusieurs sénégalais. Dans son adresse à la Nation, vendredi, le Chef de l’Etat a regretté profondément ce qui s’est passé à l’hémicycle.

Toutefois en conférence de presse, lundi, les députés de la coalition Yewwi Askan wi, qui ont été indexés, ont affirmé que si c’était à refaire, ils n’hésiteront pas à commettre les mêmes actes.

Ces parlementaires assurent n’avoir aucun remords par rapport à ce qui s’est passé, lundi 12 septembre. Bara Gaye et ses camarades disent avoir agi pour préserver la dignité du parlement et des députés.  » Le camp d’en face avait des soucis notoires. C’est une première que l’exécutif ne détienne pas la majorité à l’Assemblée et voulait faire le forcing. Il faut que la loi et les règlements soient respectés”, a laissé entendre Bara Gaye.

Selon, le maire de Yeumbeul, son son groupe continuera à se battre pour le respect des principes qui régissent la démocratie : “On est aucunement fautif de lutter pour le respect de la loi organique. Nous nous engageons devant les sénégalais à faire respecter la loi. Il n’y aura pas de forcing dans cette assemblée. Il y a un rapport de force équilibré. Nous voulons prendre le peuple à témoin. Nous ferons la même chose si nécessaire pour le respect de la dignité du député ».

Sengal7