Accueil Faits Divers Incroyable – Eudoxie Yao, victime d’un vol de plusieurs millions au Burkina

Incroyable – Eudoxie Yao, victime d’un vol de plusieurs millions au Burkina

A en croire les informations relayées par « Treize Magazine », lues par Senegal7, la chanteuse ivoirienne Eudoxie aurait été victime de vol lors de son séjour au Burkina Faso

« Mes loves, un grand malheur a frappé à ma porte ici au Burkina Faso. Aujourd’hui vers 22h, on m’a volé près de 2 millions. La dernière fois où j’ai fait la photo de mon argent, j’avais 1 million 200 ou 300 et ça fait plus de 2 semaines. Mais hier, je suis revenu d’un spectacle donc j’ai encore ajouté de l’argent dans mon portefeuille et j’avais au moins un million 600 francs.
Et aujourd’hui, je suis sortie manger à 18h avec mon manager du Burkina Faso en laissant mon argent dans ma chambre et quand je suis rentré dans mon appartement vers 22h je me suis dirigé vers mon sac pour chercher une colle parce que mes faux ongles se sont décollés quand le manager est venu me déposer. A ma grande surprise, je trouve des colas et cauris etc… dans mon sac et je cherche mon porte feuille je constate que tout mon argent a disparu et je trouve des colas cauris et de la poudre dans mon porte feuille », explique Eudoxie.

La Go Bobaraba d’ajouter « je ne comprends rien, j’appelle le manager pour qu’il arrive immédiatement et je descends voir le gardien qui me dit que vers 19 h y’a quelqu’un qui est rentré chez moi avec un sachet noir etc… je lui demande de me donner le numéro du propriétaire. Ce dernier me dit que personne n’a le double de la clé.
Si personne n’a le double de la clé, comment se fait-il que le gardien me dit que quelqu’un est venu ouvrir ma porte à 19h ???? Est ce que le gardien dit la vérité ?
Moi, je suis juste allée manger avec mon manager et j’avais la clé de mon appart sur moi.
Ehhhh, mes loves, je ne sais pas comment je dois pleurer. Je pleure des larmes de sang, l’argent de ma souffrance a disparu et on veut me faire peur en mettant des cauris et des colas dans mon sac pour me faire croire que c’est mystique. »
Quoi qu’il en soit, l’identité du voleur n’est pas encore déclinée et il semble qu’au Burkina, il y a un homme ou une femme qui a oublié de relire sa leçon sur l’intégrité. Affaire à suivre…

Malick Dabo / Senegal7