Accueil Une Interdite de sit-in devant le ministère de l’intérieur : L’Opposition dans tous...

Interdite de sit-in devant le ministère de l’intérieur : L’Opposition dans tous ses états

La marche tant attendue de l’opposition regroupée sous la bannière de l’Initiative pour des élections démocratiques  (Ied) n’aura finalement pas lieue. Le Préfet de Dakar a interdit le rassemblement par crainte de menaces de troubles à l’ordre public. Mais  les camarades de Mamadou Diop Decroix ne comptent pas se laisser faire.

La marche de l’Opposition regroupée sous l’Initiative pour des élections démocratiques(IED) qui comptait se réassembler pour exiger le départ d’Aly Ngouye Ndiaye  en sa qualité de ministre chargé des élections et la mise en place d’une autorité indépendante chargée d’organiser et de superviser les élections n’aura pas lieu, ce vendredi .Par arrêté daté du jeudi 8 mars 2018,le préfet de Dakar a interdit le sit-in devant le ministère de l’intérieur, par crainte de  menaces de troubles à l’ordre public. Toutefois, le parti démocratique sénégalais (Pds) et leurs alliés rejettent cet arrêté et le dénoncent avec la dernière énergie. En effet les leaders de l’opposition jugent cette décision contraire aux dispositions de la Constitution. Les motifs de l’interdiction de l’arrêté préfectoral fait état de menaces de troubles à l’ordre public, de risques d’infiltration par des individus mal intentionnés et d’entraves à la libre circulation des personnes et des biens. Selon les libéraux et leurs alliés, ces motifs ne tiennent pas la route car le 9 février dernier, des milliers de sénégalais ont marché sans anicroches dans les rues de Dakar, sous l’encadrement de des forces de police. C’est pourquoi ils appellent tous les sénégalais à venir massivement ce vendredi 9 mars, à 10heures accompagner les délégations désignées à cet effet pour déposer des lettres de protestation au ministère de l’intérieur, auprès de son Excellence l’Archevêque de Dakar, de l’Association des Imams et oulémas et à la Médiateur de la République. Ils indiquent par la même occasion que les délégations prendront les départs au rond point Sandaga pour le ministère de l’intérieur, la poste de Médina pour la grande Mosquée, l’Assemblée nationale pour la Médiateur, et la place de l’Indépendance pour la cathédrale.

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici