Accueil Actualités Investiture du président Burundais : Évariste Ndayishimiye prend les rennes du pouvoir

Investiture du président Burundais : Évariste Ndayishimiye prend les rennes du pouvoir

Evariste

Au Burundi, c’est à 11h ce jeudi qu’Évariste Ndayishimiye sera investi président au cours d’une cérémonie avancée en raison du décès du président sortant Pierre Nkurunziza. Vendredi dernier, la Cour constitutionnelle estimait que le président élu en mai devait prendre ses fonctions le plus rapidement possible, et non attendre l’investiture prévue initialement au mois d’août, relate RFI.

C’est dans la capitale Gitega qu’ Évariste Ndayishimiye prendra ses fonctions ce jeudi. Un nouveau chef d’Etat pour le Burundi, après trois mandats consécutifs de Pierre Nkurunziza.

Évariste Ndayishimiye venant du CNDD-FDD comme son prédécesseur, il devrait donc suivre la même ligne politique, sans changement fondamental, selon cet enseignant. « Ils ont travaillé d’un commun accord, en étroite collaboration, il n’y a jamais eu de discorde entre les deux.

Moi, je n’ai pas beaucoup d’attente. Par miracle, il peut changer deux ou trois petites choses, mais au fond la politique restera la même, je n’ai pas d’espoir particulier sur ça. »

Mais s’il y a bien un problème qui doit être pris en charge par le président d’après lui, c’est celui des Imbonerakure, le mouvement des jeunes du parti au pouvoir, accusé de nombreuses violences, et qualifié de milice par les Nations unies.
« Nous voyons ces jeunes s’immiscer dans le rôle des policiers et des militaires. Tout le monde a peur des Imbonerakure, tout le monde a peur des services de renseignements. Ce sont les deux éléments qui font peur à la population. »

Assane SEYE-Senegal7

 

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Senegal7 […]

trackback

[…] nationale, le président a d’abord lu aux députés une lettre du nouveau chef de l’Etat Evaiste Ndayishimiye   reçue hier soir, lui demandant de faire approuver en toute « urgence » ses candidats à la […]