L'Actualité en Temps Réel

‘’Jam’a gën 3ème mandat’’ : Le maire de Birkelane, Fallou Fall, crache du feu sur l’initiative

« Jam’a gën 3ème mandat », l’initiative de la société civile contre une possible 3e candidature de Macky Sall fait réagir les collaborateurs du « Macky ». Alors qu’une bonne partie de la population sénégalaise est vent debout contre un 3e mandat, la société civile civile veut opérer un remake comme en 2011, si le président Macky Sall s’entête à forcer le barrage. Dans une déclaration dont nous vous proposons l’intégralité, le maire de Birkelane, Fallou Fall, soutient que le président Sall a la légitimé politique et populaire de dérouler son projet jusqu’à son terme

« L’initiative « Jama gen 3eme mandat » n’est qu’un épiphonème, une escroquerie sentimentale à visée électoraliste. Il est en effet l’œuvre d’une bande de politiciens encagoulés, peu courageux pour avancer à visage découvert, soutenue par une certaine presse qui, au lieu de jouer son rôle de contre-pouvoir, s’inscrit dangereusement dans une perspective affirmée de contrer le pouvoir en violation flagrante des règles d’éthique et de déontologie qu’exige le métier.

Qu’Alioune Tine et sa bande de politiciens événementiels se le tiennent pour dit : nous ne cèlerons à aucune pression et personne ne peut nous dicter l’agenda et la conduite politique à tenir pour 2024.
Le président Macky Sall a été élu et réélu de manière libre, démocratique et transparente, et sur cette base, il a la légitimé politique et populaire de dérouler son projet jusqu’à son terme.

En fonction de son bilan de fin mandat en février 2024 déjà très satisfaisant dans tous les domaines, de sa volonté de se représenter pour solliciter un deuxième quinquennat et la légalité constitutionnelle d’une telle candidature que seul le conseil constitutionnel a la prérogative juridique d’apprécier ; rien ni personne ne pourra l’empêcher de se représenter à la présidentielle de 2024. Il reviendra au peuple sénégalais seul souverain de lui renouveler sa confiance ou pas. C’est ça aussi la démocratie : le respect des institutions que nous nous sommes dotées librement et le choix du peuple à travers son vote. Et les prétendus défenseurs de la démocratie doivent le savoir, le comprendre et le retenir pour de bon. »

 

A.K.C – Senegal7