Journée école morte décrétée par le Saemss et le Cusems : le mot d’ordre pas suivi à Rufisque

0

Le syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Senegal (Saemss) dirigé par Saourou Sene et le cadre unitaire des syndicats d’enseignants du moyen secondaire (Cusems) ,à sa tête Abdoulaye Ndoye, ont initié ce lundi, une journée école morte à Dakar et Rufisque. Cette initiative vise à protester contre les agressions répétées dont sont victimes, les enseignants, le plus souvent l’œuvre des élèves. La dernière en date, est la professeure d’éducation physique violemment bastonnée par son élève en classe de 5e dans l’enceinte du lycée Blaise Diagne de Dakar ,la semaine dernière A Rufisque le mot d’ordre n’est pas suivi révèle le correspondant de la Rfm dans la zone. En effet cette journée de protestation coïncide avec le démarrage des compositions générales dans toute la ville. Au lycée Abdoulaye Sadji, comme au Cem Matar Seck, les épreuves se déroulent normalement, aucune perturbation n’a été notée précise-t-il. Les enseignants demandent aux syndicalistes de choisir une autre date. Au Lycée Moderne de Rufisque, les professeurs d’éducation physiques ont respecté cette journée école morte.
Diaraf Diouf Sénégal7

Leave a comment