Accueil Une Karim Wade terré au Qatar : C’est toujours qu’il viendra sans jamais...

Karim Wade terré au Qatar : C’est toujours qu’il viendra sans jamais venir au Sénégal !

Dans les colonnes de Direct Info, Docteur Cheikh Tidiane Seck aborde encore le cas Karim Wade avec beaucoup d’optimisme. Selon lui, la candidature de Wade-fils ne souffre d’aucune illégalité. Est-ce un ballon de sonde pour pousser le pouvoir à se définir sur cette question devenue  très sensible ?

S’il s’était agi de compter le nombre de libéraux ou de sénégalais qui se sont livrés à l’exercice  périlleux de  rabâcher l’imminence de la rentrée au bercail de Karim, ce serait égal à escalader une montagne Russe. Car on ne serait pas à mesure de choisir un chiffre exact. Autant dire que cet exercice continue de jouer les prolongations sans jamais voir Karim himself débarquer sur sa terre de teranga. Du coup, les interrogations à ce pourquoi le fils de Viviane peine à revenir dans son pays continue de déchirer la conscience très futée des sénégalais. A la limite, on a tout comme l’impression de se livrer de temps à autre à cet exercice pour faire peur ou alors pour jauger ce qu’en pensent les gens du pouvoir. Docteur Cheikh Tidiane Seck : « Je veux être clair sur la candidature du Pds, elle ne souffre d’aucune illégalité ! Je dis bien que sur la légalité de la candidature de Karim Meissa Wade, il n’y a pas d’amalgame possible. L’arrêté de la Crei qui condamne Karim Wade n’altère en rien ses droits civils, civiques et politiques. Mieux, il n’y  aura aucune disposition du code électoral qui empêcherait la recevabilité de sa candidature ».Suffisant pour comprendre que c’est toujours que Karim viendra sans jamais venir. Du moins pour un timing bien calé. C’est ce que les sénégalais commencent à comprendre. Mais ce qui trotte derrière leur arrière-boutique, c’est surtout l’entêtement des libéraux de ne jamais jeter leur dévolu sur un autre candidat si tenté est que le fils de Wade ne soit pas dans les dispositions de venir participer à la prochaine élection présidentielle. Idy ne risque-t-il pas de leur ravir la vedette au moment où ils s’y attendent le moins !

Senegal7.com