L'Actualité en Temps Réel

Khalifa Sall se confie: « Je suis resté inébranlable, face aux épreuves… »

Le leader de la coalition Taxawu Sénégal, Khalifa Ababacar Sall s’est fendu d’un post, dimanche, pour lever, un peu, le coin du voile sur sa longue carrière politique quelque peu parsemée d’embuches.

« J’ai fait le choix de préférer la dignité à la résignation et la détermination à opposer le courage à la peur d’avoir à lutter. Je n’ai pas choisi le chemin de la compromission ni celui de l’abdication. Je suis resté inébranlable et face aux épreuves, j’ai renforcé ma résilience. « , a-t-il notamment posté.

 

Affaire caisse d’avance de la mairie de Dakar

Depuis sa condamnation à cinq années de prison, le 30 mars 2018 – une peine confirmée en appel –, Khalifa Ababacar Sall a chuté du piédestal qu’il avait patiemment bâti depuis son plus jeune âge. Une ascension politique où il fut tour à tour député, ministre puis maire de Dakar.

Déclaré coupable de plusieurs délits dans l’affaire dite de la « caisse d’avance » de la mairie de la capitale sénégalaise, dont « escroquerie aux deniers publics », « faux et usage de faux dans des documents administratifs » et « complicité de faux en écriture de commerce », Khalifa Sall a alors vu le ciel lui tomber sur la tête.

Mais il a été gracié par le président de la République Macky Sall en septembre 2019, quelques mois après la présidentielle. Ce pourquoi, beaucoup d’observateurs qualifient De détention de politique.

Présidentielle 2024

Invité de Rfi en décembre 2021, l’ancien député-maire a porté sur les fonts baptismaux sa candidature pour la présidentielle de 2024.

Birama Thior – Senegal7