L'Actualité en Temps Réel

La Corée du Nord tire de nouveau un missile balistique, Washington et Séoul perplexes

Quelques semaines après son dernier essai, la Corée du Nord a repris ses tirs de missiles en envoyant, mardi 19 octobre, un missile balistique de courte portée en mer du Japon.

Ce huitième test de missile depuis le mois de janvier est une nouvelle violation directe des résolutions du Conseil sécurité de l’ONU.

La course à l’armement de ces derniers mois se poursuit dans la péninsule alors que, dans le même temps, les États-Unis et leurs alliés sud-coréens affirment tenter de reprendre le dialogue avec Pyongyang. Le perfectionnement de notre armement n’est pas un frein au dialogue.

C’est en somme le message que Pyongyang essaie de faire passer avec ce nouvel essai de missile balistique. Envoyé ce mardi matin depuis les environs de Sinpo, une ville portuaire, il s’agirait, selon l’armée sud-coréenne, d’un missile mer-sol stratégique de courte portée lancé depuis un sous-marin ; ce qui constituerait une nouveauté, car la Corée du Nord était jusqu’ici parvenue à lancer ce type de missile uniquement depuis une plate-forme.

Pas de coïncidence ?

Ce cinquième essai depuis septembre intervient le jour où Séoul ouvre son plus grand salon de l’armement et de l’aéronautique. Une exposition qui ne semble pas plaire à Pyongyang où les médias d’État invitaient ce matin une énième fois le Sud à mettre fin à sa politique hostile.

RFI /Senegal7