Accueil Actualités «La Guinée Bissau a soif de la démocratie…», (Domingo Simaoe Preira, candidat...

«La Guinée Bissau a soif de la démocratie…», (Domingo Simaoe Preira, candidat à la Présidentielle)

IMG 20191112 WA0000

Lors de son meeting à Saint-Domingo dans la région de Kathiéw, le candidat Domingo Simaoe Preira a accordé une interview à Sénégal7, le samedi 8 octobre 2019. Il a manifesté sa volonté de travailler sur la libre circulation des personnes et des biens dans la sous région en général et entre le Sénégal et la Guinée Bissau en particulier.

«Le Sénégal et la Guinée Bissau, nous sommes les mêmes peuples, il n’y a pas une famille en Guinée qui n’a pas de parents au Sénégal et cela est valable aussi pour les familles sénégalaises. J’ai un projet pour le corridor Sénégal-Bissau. L’intégration sous régionale doit être une réalité sur la libre circulation des gens et des marchandises. Les tracasseries doivent disparaitre entre nos Etats. La lutte anti-drogue doit être strictement mise en place. Je suis prêt à travailler pour le développement socio économiques de la Guinée Bissau. Nous avons un pays riche en potentielle naturelle, mais qui peine à être exploité et il est temps qu’on travaille sur nos ressources pour que les guinéens bénéficient du développement et c’est possible quand je serai élu président au soir du 24 octobre prochaine», a promis le candidat démocrate du PAIGC.

Sur la question liée aux relations Internationales, il dira : « j’ai de très bonnes relations avec la communauté internationale en général, mais en particulier le président Macky Sall du Sénégal. Quant aux Bissau Guinéens qui sont à l’étranger, on va travailler pour avoir une banque de donnée et les impliquer dans le développement du pays. Vous serez d’accord avec moi que parmi ces gens, il y’a des compétences qu’on néglige et il est temps de faire appel à ces fils du pays pour qu’ils apportent leur connaissance».

Pour finir, l’ingénieur Simaoe Domingo, par ailleurs, président du DSP/PAIGC, a déploré les manquements notoires dont son pays est confronté de l’Indépendance à nos jours. «Un pays où la santé est à genou, l’école, les infrastructures, le tourisme entre autres secteurs, ne fonctionnent pas normalement. Les fonctionnaires souffrent, personnes n’est libre de s’exprimer, cela doit terminer. Nous allons instaurer la démocratie et nous avons besoin que la population puisse se sentir chez elle. Ils ont les mêmes droits que nous les politiciens, personnes ne doit être au dessus de la loi. Aujourd’hui, le peuple de la Guinée Bissau veut être libre dans la démocratie», a assuré le démocrate lors de son meeting à la région du Nord à Saint Domingo.

Pape Ibrahima Diassy