Accueil Actualités La loi est la même pour tous ( Par Bensouda Mohamed)

La loi est la même pour tous ( Par Bensouda Mohamed)

OUSMANE SONKO

Monsieur Sonko se croit au dessus de la loi au point de ne pas se rendre à la convocation du juge qui veut l’entendre sur l’affaire qui le concerne, l’affaire de la masseuse Adji Sarr. Bien avant lui des hommes politiques courageux ont eu le respect de l’institution juridique de leur pays et se sont présentés avec dignité devant une cour qui leur a signifié leur peine. Ces hommes, on les connait et on les applaudit. Maître Wade, Idrissa Seck, Khalifa Sall, Karim Wade, n’ont -ils pas eu maille avec la justice de leur pays et purger leur peine sans appeler à un soulèvement qui aurait pû conduire le Sénégal dans le chaos ?

Voici un homme Opportuniste, sans expérience politique et totalement inculte qui ne survit que par les mensonges et les insultes qu’ils profèrent à l’encontre du pouvoir de Macky Sall ? C’est très facile d’être dans l’opposition surtout en ces moments difficiles de pandémie surtout si celui- ci, Sonko Ousmane n’a aucune solution à proposer. Que du bavardage inutile et de l’arrogance en outrance. Le Sénégal vit des moments difficiles de son histoire, des destructions massives, des morts , des pillages de magasins, des saccages d’édifices publics, des maisons attaquées, de même que des journalistes et maisons de presse .Qui est responsable de cet appel à la haine, de la destruction des biens nationaux et individuels ?

Il ne faut pas avoir peur de le désigner, Monsieur Sonko a profité du mécontentement de la jeunesse pour se positionner en sauveur de cette jeunesse et ainsi noyer son affaire d’adultère . Tout le monde connaît ces lieux de débauche qui pullulent dans tous les coins de rue de certains quartiers? Si l’on a rien à se reprocher et qu’on à la conscience tranquille, on répond à la convocation du juge !
Qui êtes -vous pour mépriser notre justice, êtes -vous au- dessus de la loi? Vous devez vous reprocher des choses car vous êtes prêt à vendre votre âme au diable.

Je demande à l’ensemble de la classe politique de se prononcer en toute honnêteté, sans peur sur cette affaire malsaine ? Pourquoi le silence de l’opposition qui n’est pas uniquement représentée par Sonko? Il faut oser lui dire de se présenter à la justice s’il tient à laver son honneur et non créé un climat d’insécurité dans notre beau pays, le Sénégal ? Cet homme est un manipulateur et il ne peut en aucun cas accéder à la magistrature suprême. Les valeurs de notre patrie ne sont pas les siennes! Que veut-il à nos femmes et hommes de notre pays ? les jeter sur les chemins de l’exode, de l’exil et qu’ils se retrouvent dans des camps de réfugiés mourrant de faim, de maladies ? Non, Ousmane, nous aspirons à vivre dans notre pays, terre d’Islam, bénie par tous les saints. Vous êtes dans de sales draps et vous voulez transformer une affaire privée en un combat politique, non, vous ne connaissez pas le peuple que vous prétendez appartenir. Les sénégalais n’adhéreront guère à votre jeu macabre car ils craignent Dieu et pas un homme.

Répondez à la justice c’est la seule chose qui pourrait vous faire grandir, la loi est dure mais c’est la loi.
 » Dura lex, Sed lex »

J’invite le gouvernement et le président Macky Sall à tout faire pour corriger les injustices, les inégalités sociales, d’endiguer la pauvreté pour ne point donner l’opportunité à cet homme loin de l’esprit des lumières à diriger un jour notre beau pays de la Teranga. La crise touche effectivement tous les pays de la planète mais faisons en sorte que notre jeunesse retrouve de l’espoir. Investissons sur cette jeunesse, filles et garçons qui seront les décideurs de demain et qui feront briller notre pays sur la scène internationale. Vaincre les frustrations, les endoctrinements , les manipulateurs et vous verrez Monsieur le Président que notre pays ne tombera jamais dans la démagogie. Je vous prie de ne pas donner une seule occasion à cet arrogant de Sonko qui appelle à une nouvelle insurrection et un bain dans notre pays. Il se compare au maudit coronavirus en parlant de deuxième ou troisième vague plus meurtrière. Ce qu’il ne sait pas c’est qu’un parasite a pour destin d’être phagocyté. Le lexique qu’il utilise n’est pas digne d’un homme d’État et il est temps qu’il revienne à la raison.

Bensouda Mohamed
Docteur ès sciences
RASAN France