La lourde menace de Donald Trump envers les clandestins

0

Le président américain a confirmé vendredi envisager le transfert de clandestins arrêtés à la frontière vers des « villes sanctuaires ».

Donald Trump part en guerre contre les clandestins. Il a confirmé vendredi envisager le transfert de clandestins arrêtés à la frontière vers des «  villes sanctuaires  », pour la plupart démocrates, afin, a-t-il ironisé, de faire plaisir à ses adversaires politiques. Les «  villes sanctuaires  », comme San Francisco ou Chicago, refusent d’arrêter à grande échelle les migrants en situation irrégulière, limitant leur coopération avec les agents fédéraux chargés de l’immigration.

Leave a comment