L'Actualité en Temps Réel

La presse sonne la mobilisation pour la libération de Pape Alé Niang, un sit-in prévu ce mercredi

La presse sénégalaise est plus que jamais déterminée à mener le combat pour la liberté d’expression malmenée sous le régime du président Macky Sall. Un sit-in est prévu ce mercredi 16 novembre 2022 à 10h à la Maison de la Presse pour la libération du journaliste d’investigation Pape Alé Niang.

Dans les réseaux sociaux la pression sur les autorités s’intensifie à travers des visuels où l’on peut lire : « le secret défense, une épée de damoclés pour faire taire la presse », « je suis Pape Alé Niang », en soutien au journaliste ou encore « le journaliste n’est pas tenu de divulguer ses sources ».

Pendant ce temps, l’opération de musèlement de la presse se poursuit, manifestement du coté des autorités étatiques. Réagissant à l’affaire Pape Alé Niang, le ministre de la communication, Moussa Bocar Thiam déclare que : « les acteurs de la presse soutiennent Pape Alé Niang par principe, mais ce n’est pas une affaire qui concerne tout un secteur ». Des propos qui sonnent comme une tentative de diviser les membres d’une seule corporation.

À lire aussi : MOUSSA BOCAR THIAM : « PAPE ALÉ NIANG EST DANS LA DÉRIVE DEPUIS DES ANNÉES. »

Le journaliste d’investigation est inculpé pour les délits de divulgation de documents militaires sans autorisation de la hiérarchie de nature à nuire à la défense nationale, d’appel à la subversion, de recel et de diffusion de documents administratifs estampillés secret et de propagation de fausses nouvelles.

A.K.C – Senegal7