L'Actualité en Temps Réel

Le 3e mandat, la divergence « fondamentale » entre Macky et Mimi

Il existait un accord entre le président de la république, Macky Sall et moi pour la Présidence de l’Assemblée, a déclaré, Aminata Touré, lors d’un point de presse, dimanche.

« On en avait discuté, et nous avions convenu que le poste me reviendrait. Nous avions un accord. C’est la vérité, et je tenais à le dire », a laissé entendre la tête de liste de la coalition BBY lors des législatives du 31 juillet dernier.

« C’est le lundi, jour d’installation de l’Assemblée, (12 septembre) à 9h 26 mn que le Président m’a appelé pour me dire qu’il a changé d’avis et qu’il avait porté son choix sur un autre profil », précise l’ex-première ministre.

« La divergence fondamentale c’est que j’ai toujours milité contre le troisième mandat », a dit Aminata Touré. « Si j’étais favorable pour le troisième mandat, je serai au perchoir de l’Assemblée », a-t-elle ajouté. Non sans mentionner que le troisième mandat est juridiquement et moralement impossible.

Diaraf DIOUF Senegal7