Le Brexit : L’incertitude des entreprises françaises

0

Une incertitude sans précédent pour les entreprises de tout un pays. Y aura-t-il un accord sur le Brexit ? Quelles seront les relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union européenne ?

Au sud-est de l’Angleterre, une entreprise spécialisée dans les pièces pour bateaux a envisagé tous les scénarios. « Le pire scénario, ce serait qu’il n’y ait pas d’accord. D’un jour à l’autre, on quitterait l’union douanière et notre capacité à faire du commerce comme avant avec l’Europe », explique Suzanne Blaustone, directrice de Barton Marine, rapporte france info.
Une perte de compétitivité à prévoir ?
Ici, la plupart des matières premières viennent d’ailleurs : le plastique vient d’Europe, l’acier aussi. La directrice le sait : en cas de Brexit dur, chaque marchandise importée ou exportée du Royaume-Uni devra être déclarée et fera l’objet d’une taxe. Si son montant est toujours inconnu, son principe même inquiète. « Le problème, c’est que nos matières premières vont être plus chères avec ces taxes et nos produits aussi. Cela sera difficile d’être compétitif par rapport à nos concurrents », déplore Suzanne Blaustone.
Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment