Accueil Actualités Le « Clan Marième Faye Sall » : Une grande fabrique...

Le « Clan Marième Faye Sall » : Une grande fabrique de privilégiés !

Décidément, notre First Lady version Teranga déborde d’influence et d’attractivité tant  des sénégalais savent rivaliser d’ardeur pour entrer dans ses bonnes grâces. A la limite, son clan baptisé  « clan Marième Faye Sall » en est devenu  une véritable fabrique de privilégiés par ces temps qui courent.  

S’il est avéré que l’argent ne fait pas le bonheur, l’on est en droit de dire qu’être un produit de la fabrique du « Clan Marième Faye Sall » est un vrai bonheur. Et les raisons de cette course folle pour entrer dans les bonnes grâces de notre First Lady version Teranga sont mirobolantes. En effet entre marchés juteux, hauts postes de responsabilité et l’ombre présidentielle ; les purs produits de cette marque de fabriques nationale naissent comme des champignons. Ndèye Saly Diop,  épouse du Dg de la Sonacos se voit gratifier du poste de ministre de la Femme après avoir grassement bénéficié  des marchés juteux d’annuaires dans des Directions et  Ministères. L’actuel Dg du Port et son épouse n’ont pas été en reste dans cette marque made in Teranga. Ils ont noué de solides liens avec la Première Dame. Le ministre-conseiller Abdoul Aziz Mbaye a quant à lui, doctement  choisi de  perpétuer  le nom de l’épouse du Président de la République en l’offrant à sa fillette. Il se retrouve  ainsi aux commandes de l’Apr. Quant à Dame Diané, spécialiste de la friperie et qui a eu à partager le cours d’initiation avec Marième Faye Sall, le marché du Port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou lui revient. Pape Gorgui Ndong actuel ministre de la jeunesse ne déroge pas à la règle car il a vite gravi les échelons pour se voir confier le département de la jeunesse. Cerise sur le gâteau, Mansour Faye hérite du ministère de l’hydraulique et Adame Faye devient homme d’affaires balèze. Et la liste  de ces « gâtés » de la République est loin d’être exhaustive. S’y ajoute la course folle au parrainage  de la Première Dame à laquelle les sénégalais s’attachent pour des espèces sonnantes et trébuchantes. Ces purs produits de la marque de fabrique du « Clan Marième Faye Sall auraient pu ne jamais sortir de l’anonymat. Mais ironie du sort que devient alors les autres sénégalais !

Senegal7.com