L'Actualité en Temps Réel

Le Fongip : L’interface « émergent » entre l’Etat, le secteur privé et les banques

0

Le fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP) est une structures étatique à la mission traversable. Le fonds a été créé pour améliorer les conditions de financement des opérateurs économiques intervenant dans les filières prioritaires afin d’accroitre durablement leur productivité. Ainsi, depuis qu’il a été crée, cette structure a effectué un travail remarquable dans le cadre de ses missions régaliennes. Et ce travail de titan abattu porte l’empreinte de son Directeur Général, Doudou Ka. Un ingénieur émérite, banquier chevronné qui sait d’où il vient et où il va.
Dans la région de Ziguinchor, depuis le démarrage de ses activités en juillet 2014, le FONGIP a permis de financer directement 6 PME pour un montant global de 2.047.143.564 FCFa avec 247 emplois créés ; 103 GIE (femmes et de jeunes) pour un montant global de 258.264..250 FCFA en faveur de 2921 bénéficiaires ;104 entreprises individuelles jeunes ou femmes) pour un montant global de 287.127.825 FCFA avec 226 emplois créés. Egalement à Dakar, sur l’ Agro industrie, le Commerce l’Artisanat , le Tourisme, l’Agriculture, l’Elevage, le Textiles, la Pêche, les Télé services, les Industries culturelles, le Transport, les Energies renouvelables et les TIC; le Fongip a financé 960 PME,TPE et GIE réunis pour un montant global de 16545377876 FCFA. Pour la région de Fatick, un financement de 1251060147 FCFA a été octroyé avec des milliers d’emplois. Il en est de même pour la région de Diourbel qui a bénéficié de plus de 222650000 FCFA. Quid de la région de Fatick qui a été financé à hauteur de 1251060147 FCFA. Kaolack et Kédougou ont respectivement bénéficié des financements de 408760000 FCFA et 13500000 FCFA. Louga de 5668870474 FCFA et Matam de 653150000 FCFA. La diaspora n’a pas été en reste puisqu’elle a bénéficié de 3125236139 FCFA en termes de financements. Avec le Plan Sénégal émergent (PSE),le Fongip SA devient ainsi un nouveau cadre corrélé au FONSIS-BNDE-CNCAS-BHS-CDC et dont la mission réaglienne sera complétée par une nouvelle offre de crédits d’une demande sociale de financements toujours très forte et souvent non « bancable » prise en charge par la Délégation à l’Entreprenariat Rapide (DER). C’est dire que la mission de garantie des investissements prioritaires (FONGIP) est à la limite stratégique dans le cadre de la planification des financements des politiques publiques. Et le secret de la réussite de son Directeur général, Doudou Kâ,c’est de travailler d’arrache-pied en traduisant en actes la vision économique du Chef de l’Etat Macky Sall sans tambours ni trompettes.
Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire