Accueil Actualités Le PM confondu par ses prédictions : « C’est le bon sens...

Le PM confondu par ses prédictions : « C’est le bon sens qui guide mes prévisions !

Le Premier ministre qui s’était érigé en « Saltigué » pour dire qu’il n’y aura pas plus de 5 candidats à l’issue de la vérification des parrainages tente aujourd’hui de se justifier. Selon lui, c’est le bon sens qui guide ses prévisions.

Pour se sortir de l’ornière, le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah  qui a vu ses prévisions s’avérer relativement aux cinq candidats proclamés provisoirement par le Conseil constitutionnel, tente de se justifier. Si le bon sens est la chose la mieux partagée comme disait l’autre, Le PM en a fait une religion après avoir professé qu’il n’y aura pas plus de cinq candidats qui vont se présenter à la prochaine présidentielle. A Tivaouane où il participait à la rentrée politique de Demba Diop alias Diop Sy, le Premier ministre, à qui on a prêté des talents de mage, a donné les arguments sur lesquels il s’était fondé pour prédire l’issue du parrainage. « Le parrainage exigeait 53 000 signatures, soit 0,8% du fichier électoral. Ce chiffre avoisine les 55 000 voies qui étaient le coefficient pour avoir un député. Aux législatives de 2017, seuls 5 candidats avaient dépassé ce chiffre. On n’a pas besoin d’être devin pour savoir qu’on n’allait pas dépasser ce coefficient. C’est le bon sens qui a guidé mes prévisions. Certains m’ont même qualifié de Saltigué ! », a charrié le Premier ministre qui en a profité pour lancer un message aux différents acteurs: « Dans un mois, la campagne va s’ouvrir. Il est temps de se poser calmement et de travailler et que le meilleur gagne au soir du 24 février 2019 ! »

Assane SEYE-Senegal7

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments