Accueil Actualités Le Procureur demande la levée de l’immunité de Khalifa,Macky vire 55 chargés...

Le Procureur demande la levée de l’immunité de Khalifa,Macky vire 55 chargés de missions,Cheikh Kanté réagit, Wade galvanise ses troupes, les thèmes de l’Actualité

Le Procureur demande la levée de l’immunité de Khalifa Sall

Le Procureur de la République Bassirou Guèye a adressé une lettre au président de l’Assemblée nationale pour demander la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall écroué avec plusieurs de ses collaborateurs pour détournement de deniers publics. Selon Libération, une autre source proche du cabinet de Moustapha Niasse confirme ce développement et précise qu’une commission ad hoc sera mise en place pour statuer sur cette demande du ministère public. Interpellé un avocat parle de Khaliaf Sall parle de contradiction en indiquant que l’Etat a toujours réfuté cette immunité dont il demande aujourd’hui’ »ui la levée via le représentant du ministère public. Mais au niveau du parquet, une source ayant requis l’anonymat indique que c’est parce que le ministère public a procédé ainsi pour éviter toute mauvaise surprise des conseils de Khalifa Sall dans la perspective d’un procès.

Macky Sall vire 55 chargés de missions de son cabinet

Le budget général de la Présidence va connaitre une hausse de plus de 15 milliards F Cfa. Le cabinet de la présidence a vu ses finances chuter de 2150 millions dans son projet de budget 2018. Car le Président de la République de la République a dégommé les 55 chargés de mission de son cabinet selon L’Observateur. Mais, c’est comme si on déshabille Jean pour habiller Paul. Car le nombre de chargés de mission affectés au secrétariat général de la République est passé de 4 à 65. Le projet de budget de la loi de finances 2018 de la Présidence démontre encore une fois combien le chef de l’Etat Macky Sall tient à la « gouvernance sobre et vertueuse ».

Cheikh Kanté assène ses vérités 

Attaqué de toutes parts pour sa gestion du port jugée nébuleuse depuis son départ, Cheikh Kanté a tenu à répondre à ses détracteurs. Dans un entretien accordé à nos confrères de L’Observateur, l’ex DG du Port explique qu’il s’est même endetté pour financer des projets. «  J’ai payé mes dettes et j’ai réalisé des bénéfices. Mais là où le nouveau directeur, Ababacar Sedikh Bèye se trompe c’est quand il dit que l’excédent brut d’exploitation (Ebe) est passé de 27,944 milliards.  C’est vrai, mais pourquoi 27 milliards, c’est parce que nous avons comptabilisé les 24,6 milliards de DP World que l’Etat a empochés. Je lui conseille de demander au ministre des finances de lui expliquer comment cet argent a été utilisé », dit-il.

Wade donne des minutions de guerre à ses troupes

Hier en fin d’après-midi, c’était l’effervescence à Fann chez Abdoulaye Wade. Gorgui recevait les cadres de sa formation politique. A l’occasion, c’était la grande mobilisation. Aziz Diop, patron de la structure avait mobilisé la plupart des cadres pour aller prendre des cours et répondre à l’appel du patriarche. Ce dernier n’a rien perdu ni de sa verve ni de son aura selon Les Echos. Wade, après avoir adoubé Aziz Diop dont il a magnifié le travail s’est mis à galvaniser ses troupes. Ces dernières satisfaites ont assuré qu’elles vont prendre la bataille pour la reconquête du pouvoir. Aziz Diop et Cie ont décidé d’assurer une rentrée très chaude.

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici