Accueil Actualités Le PSG peste encore et toujours contre l’arbitrage

Le PSG peste encore et toujours contre l’arbitrage

Avec un penalty sifflé contre lui , avec l’aide de la VAR, dans les arrêts de jeu contre Manchester United synonyme d’élimination (1-3, 8e de finale retour de Ligue des Champions), le PSG considère avoir, une fois de plus, été lésé par l’arbitrage sur la scène européenne.

Le club de la capitale sort de la compétition sur un penalty, accordé avec l’aide de l’assistance vidéo, transformé par Marcus Rashford dans les arrêts de jeu de la rencontre. Une nouvelle décision arbitrale – pour une main de Presnel Kimpembe sur une frappe de Diogo Dalot – qui ne passe pas chez les Parisiens.

« Oui, je suis clairement pour la VAR, c’est bien, mais j’ai le sentiment que la frappe n’est pas cadrée. Et si elle n’est pas vers le but, ce n’est pas logique de siffler le penalty. Je n’ai pas vu, mais avec les règles, il faut expliquer si ce n’est pas un penalty ou si ça en est un comme aujourd’hui, parce que la règle n’est pas claire. Ce n’était pas un tir cadré et après il y a penalty… », regrettait Thomas Tuchel sur RMC Sport. Au même micro, Nasser Al-Khelaïfi va plus loin : pour lui, il n’y avait pas penalty.