Accueil Actualités Le Sénégal croule sous le poids de sa dette, selon ses partenaires

Le Sénégal croule sous le poids de sa dette, selon ses partenaires

Senegal

La dette du Sénégal, longtemps sujet à polémique dans le pays, suscite une forte inquiétude de la part des partenaires étrangers. Surtout depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19. En effet, les mesures sanitaires, économiques et sociales prises pour limiter la propagation et les conséquences de la maladie ont fortement affecté l’économie du pays, la dette en particulier.

Dans sa décision de maintenir la note Ba3 du Sénégal, rendue publique le 7 août, l’agence Moody’s a exprimé sa vive préoccupation quant à la soutenabilité de la dette du Sénégal. « Les perspectives négatives reflètent les risques associés à la charge de la dette relativement élevée de l’administration centrale, que Moody’s s’attend à atteindre environ 65% du PIB en 2021, contre 56% en 2019 et 325% des revenus.

Le choc du coronavirus exacerbe une tendance à la hausse du fardeau de la dette qui a commencé avant le choc », s’inquiète l’agence de notation.Selon Moody’s, ce trajectoire d’endettement pour une économie telle que celle du Sénégal dotée de « faibles niveaux de richesses »  réduit les capacités de faire face aux chocs. Ce  qui augmente les risques et oblige ainsi le gouvernement à plus de mesures de soutien.

Autrement, le pays pourrait s’endetter davantage pour aider l’économie.Et pour éviter de recourir au marché financier – ce qui affecterait davantage la solvabilité du Sénégal –, le pays devrait avoir une plus grande capacité de mobilisation des ressources intérieures par le biais de l’impôt. Or, à ce niveau, Moody’s doute des capacités de Macky Sall et son équipe à atteindre les objectifs poursuivis.(…).

Assane SEYE-Senegal7

 

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici