L'Actualité en Temps Réel

Leçons d’un scrutin : 10 péchés…(Pr Ndiaga Loum)

Pr Ndiaga Loum revient  sur les leçons du scrutin Législatif du 31 juillet 2022.Senegal7 se veut succinct  en répertoriant les 10 péchés avancés par l’enseignant chercheur. Le premier péché concerne le phénomène de la transhumance que d’aucuns qualifient  de « cancer » de notre démocratie.

Le second péché est relatif au flou entretenu par le Chef de l’Etat sur  son troisième mandat. Le troisième  péché est corrélé  à l’instrumentalisation de la justice. Réduire l’opposition à sa plus petite expression et se servir de la justice pour combattre ses adversaires politiques. Le quatrième péché est lié à la confiscation des libertés publiques.

Les marches de l’opposition sont souvent interdites ou réprimées. Le cinquième péché a trait à la politisation outrancière de la gestion du processus électoral. Le sixième péché, c’est la gouvernance mauvaise, sombre et nébuleuse. Le septième péché, c’est l’arrogance des nouveaux tenants du pouvoir.

Le huitième péché fait état de la méchanceté gratuite, inutile et contre-productive. Le neuvième péché concerne l’embrigadement des lignes éditoriales du média public audiovisuel et enfin le dixième péché, c’est le complexe  néocolonial.

Se soumettre à la France face à une jeunesse dé complexe de la françafrique. Voilà de manière succincte les 10 péchés du Pr Ndiaga Loum déduits de la déroute de Benno Bokk Yaakaar lors des élections législatives du 31juillet 2022 tirés du journal  Bes Bi le jour.

Assane SEYE-Senegal7