Législatives 2022 : Risque de rejet de la liste YAW Dakar, inquiétudes autour de celle de BBY

Alors que la liste de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) pour le département de Dakar risque d’être invalidé pour éventuellement non respect du principe du parrainage, des doutes planent sur la liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) qui a accusé un surplus au moment du dépôt de parrains à la DGE. Beaucoup de leaders de l’opposition réclament l’invalidation pure et simple de toutes les listes de BBY. Autrement dit des élections législatives sans la coalition du « Macky ».

« La loi, rien que la loi, pour tous. Puisque le liste YAW Dakar est invalidée pour non respect de la parité, toutes les listes BBY doivent aussi être invalidées pour non respect de la loi sur le parrainage. Et puis c’est tout ! »

peste le leader de la plateforme Avenir Senegal Bii Ñu Bëgg, Fatou Diop Blondin, membre de la coalition YAW.

Ce lundi, la grande coalition Gëm Sa Bopp a vu ses listes invalidées. Son mandataire national a interpellé le directeur général des élections, Thiendella Fall, sur la liste Benno Bokk Yaakaar.

« Nous attirons votre attention sur l’irrecevabilité de la liste Benno Bokk Yaakaar »

Gëm Sa Bopp convoque l’article L 149 du code électoral qui stipule :

« Le nombre de parrains requis lors du dépôts pour soutenir une liste de candidats est de 34 580 électeurs représentant le minimum de 0,5% et de 55,327 électeurs représentant le maximum de 0,8% du fichier général des électeurs »

Mais la coalition BBY ne l’entend pas de cette oreille. Dans un communiqué, la tête de liste nationale de ladite coalition, Aminata Touré précise que sur les 55327 parrains de Bby contrôlés par la Commission de contrôle; seuls 27 parrains ont été invalidés. Du reste, poursuit le communiqué, « l’arrêté numéro 006527 du ministre de l’intérieur en date du 22 avril 2022 portant mise en place d’un dispositif de contrôle des parrainages en vue des législatives stipule en son article 6 alinéa 1er qu’il s’agit principalement de nombre global de parrains recueillis et de le confronter aux dispositions de l’arrêté qui fixe le maximum et le minimum de parrains reçus.

A.K.C – Senegal7