L'Actualité en Temps Réel

Législatives : Abdoulaye Gallo explique ce qui a conduit à la déroute de Bby

Dimanche dernier, Abdoulaye Gallo a parlé des résultats provisoires issus du scrutin législatif. Il a  déclaré que le président Macky Sall doit « changer son fusil d’épaule en valorisant ses alliés de la première heure ».  

Abdoulaye Gallo :  » je voudrais d’abord souligner que la seule personne qui mérite d’être félicitée et encouragée, à l’issue de ces élections législatives, est incontestablement la présidente Aminata Touré, tète de liste nationale de la coalition BBY.

Concernant les résultats du scrutin du 31 juillet 2022, en tant que responsable socialiste et membre de BBY, je trouve que ce sont des résultats décevants, même si notre coalition maintient sa majorité à l’assemblée nationale en gagnant beaucoup plus de départements au scrutin majoritaire que l’opposition. Décevants, parce que d’une vingtaine de députés en 2012, le PS risque de se retrouver avec moins de 5 députés. »

« Il n’y aura pas de contentieux post-électoral. Ce qu’il y a au juste, est que les responsables de l’inter coalition YAW-WALLU sont de mauvais perdants. Au lieu de se réjouir de leur seconde percée après les élections locales, ils reviennent à leurs mauvaise habitude qui consiste à crier victoire en ne se basant que sur leurs mensonges et manipulations. »

Selon toujours lui :  » A mon avis, cette déroule de BBY dans certains centres urbains est la conséquence directe de quelques mauvaises pratiques politiciennes. Je m’explique, pour trois raisons : la première est qu’au lieu de renforcer les alliés de BBY comme PS, l’AFP, et autres, le président Macky Sall a opté pour la promotion de la transhumance et l’affaiblissement des alliés de la première heure.

La deuxième raison est au comportement déplorable de certains responsables de l’APR dépourvus de base électorale, comme leur arrogance, leur méchanceté et leur hypocrisie. La troisième raison découle des listes de certains députés de l’APR accusés de blanchiment d’argent et de trafic de passeports diplomatiques ».

Khar Niang Ndiaye (stagiaire)-Senegal7