Raabi  header

Léopold Sédar Senghor: l’homme des deux mondes

0

C’est le 29 décembre 2001 que ce sont déroulées à Dakar les funérailles de Léopold Sédar Senghor. Au Sénégal comme en France, on a commémoré cette année le vingtième anniversaire de la mort du poète-président. Le clou des commémorations a sans doute été la parution en octobre d’une biographie importante du premier président sénégalais. sous la plume de l’ancien journaliste du Monde, Jean-Pierre Langellier. Le livre retrace avec brio le parcours exceptionnel de l’homme complexe que fut Senghor.

Il y a vingt ans disparaissait Léopold Sédar Senghor. Dans l’après-midi du 20 décembre 2001, à l’âge canonique de 96 ans, le poète-président sénégalais s’est éteint dans son domicile de Verson, en Normandie, où il s’était installé avec son épouse, après avoir quitté volontairement le pouvoir en 1980.

Le XXe siècle avait six ans lorsque Senghor est venu au monde. Né dans le village de Joal, sur la côte Atlantique, à une centaine de kilomètres de Dakar, dans une famille d’ethnie sérère et de confession chrétienne, il fut le premier chef de l’État du Sénégal indépendant. Son pays lui doit beaucoup : sa démocratie vibrante, son État de droit et sa stabilité politique exemplaire dans un continent longtemps dominé par la tentation autocratique.

Il faut rappeler que le fondateur du Sénégal moderne n’était pas un homme politique ordinaire. Fin lettré, l’homme fut aussi poète et penseur, qui avait mis sa création au service de la libération de son continent colonisé. « Il était avant tout un homme multiple : poète, chantre de la négritude et de la civilisation de l’universel, premier agrégé africain de grammaire, enseignant, essayiste, philosophe, député et ministre français, premier président du Sénégal, co-fondateur du mouvement de la Francophonie et membre de l’Académie française », rappelle pour sa part le journaliste Jean-Pierre Langellier, qui vient de consacrer à ce monument de la vie politique et intellectuelle africaine une magistrale biographie de près de 500 pages, aux éditions Perrin (1).

Une personnalité polyvalente et pluridimensionnelle

Intitulé simplement, « Léopold Sédar Senghor » est un ouvrage d’hommage. Il ne gomme pas les aspérités de la trajectoire de son sujet, mais a en commun avec les précédentes biographies qui ont été consacrées au grand homme la fascination pour sa personnalité « polyvalente et pluridimensionnelle, avec ce qu’on peut imaginer de richesse dans la traversée du siècle »,rapporte RFI.

Assane SEYE-Senegal7

 

Leave a comment