L'Actualité en Temps Réel

Les 2 députés fugitifs traqués : La thèse du refuge chez Serigne Moustapha Sy

Dans une note lue par Senegal7,il serait établi que les députés Mamadou Niang et Massata Samb se seraient refugiés chez le marabout Serigne Moustapha Sy;) Tivaouane0Ce qui expliquerait que le retard de l’arrestation de ces deux députés de Yewwi et membres du Pur qui font l’objet de poursuite après la violence exercée sur leur collègue de Benno ,Amy Ndiaye, qui risque de perdre sa grossesse.

La traque lancée sur les deux députés de Yewwi Askan Wi qui ont violenté Amy Ndiaye Gniby, leur collègue de Bby, n’a encore rien donné. En tout cas, jusqu’à hier ,dans la soirée. Certaines sources parlementaires confient que Massata Samb et Mamadou Niang se seraient reclus dans un foyer religieux de Tivaouane.

 

D’autres précisent qu’il s’agit de la maison de leur »guide » Serigne Moustapha Sy, président d’honneur du Pur que la dame avait attaqué à l’Assemblée. « On veut éviter le syndrome Khadim Ndiaye à Touba », soupire une source gouvernementale. Sans doute, il s’agit plus d’éviter des scènes de violence.

 

Mais tout indique que c’est une question d’heures puisque l’avocat de la députée de l’Apr, qui risque de perdre sa grossesse selon le certificat d’hospitalisation, a informé hier avoir saisi la justice. « Je vous confirme que j’ai déposé la plainte ce matin (lundi 5 décembre, NDLR),après avoir rencontré M. le Procureur de la République, à qui j’ai remis en mains propres ladite plainte » ,a annoncé Me Boubacar Cissé.

 

Toutefois au regard de la tournure de cette affaire, les autorités préviennent toute personne qui serait tenté d’aider ces députés fugitifs à se terrer risquent d’être poursuivie, conformément aux dispositions de la loi.

 

Ce qui signifie en clair que s’il est avéré que ces deux « fugitifs » se seraient terrés chez leur marabout Serigne Moustapha Sy, c’est ce dernier qui risque de payer les pots  cassés. En tous les cas,Sénégal7 continue de fouiner pour en avoir le cœur net sur l’endroit où ces deux députés se seraient cachés sachant qu’ils sont traqués par les forces de défense de la Dic, renseigne Bes Bi.

 

A LIRE AUSSI :  ATTAQUES CONTRE SERIGNE MOUSTAPHA SY : AHMED KHALIFA NIASSE RÉAGIT

Assane SEYE-Senegal7