L'Actualité en Temps Réel

Les députés du PS envisagent de traduire Ahmed Aidara devant la justice

Ameth Aidara, a déclarait, hier,  lors de la réunion de la conférence des leaders de  Yewwi Askan Wi (YAW) : « Je suis certain de m’adjuger la présidence de l’Assemblée Nationale, car j’ai la certitude, qu’au moins, quatre députés de Bennoo Bokk Yaakaar voteront pour moi. Il s’agit d’élus membres du Parti socialiste, avec qui j’ai discuté et qui ont juré de voter pour moi. J’ai déjà obtenu leurs fermes promesses », avait laissé entendre le maire de Guédiawaye. Ce, pour justifier devant ses pairs le bien fondé de sa candidature à la présidence de l’Assemblée nationale.

La réplique des députés du parti socialiste ne s’est pas faite attendre.

« Il est évident que la déclaration de Ameth Aidara n’est qu’un tissu de mensonges, savamment cousu, pour donner de la crédibilité à la candidature de l’homme qui est connu de tous, comme étant un grand manipulateur, friand de nouvelles sensationnelles et fervent adepte du Buzz; toutes choses qui constituent son pain quotidien et qui lui ont si bien réussi jusque-là, au regard de son statut politique actuel », ont réagi les cinq députés du parti socialistes de la coalition BBY au maire de Guédiawaye.

Ainsi, Cheikh Seck, porte-parole des élus socialistes, dément formellement.

 » Les élus du parti socialiste dont il parle ne sont personne d’autres que nous qui sommes autour de cette table et nous démentons, de la façon la plus catégorique et la plus ferme, ses propos mensongers, fantaisistes et diffamatoires, a-t-il affirmé, repris par Seneweb.

C’est bien dommage qu’un homme politique qui a la prétention d’incarner des hautes valeurs morales s’illustre de manière aussi légère, à travers des pratiques malsaines, rien que pour arriver à ses fins » .

La démocratie sénégalaise, selon Cheikh Seck, ne mérite pas cela.

“Le peuple sénégalais mérite mieux qu’un représentant de cette nature qui considère l’arène politique comme une vaste scène de théâtre, estime-t-il. De telles pratiques répugnantes n’y ont pas leur place. Aussi, nous réservons-nous le droit d’ester en justice, afin que l’intéressé lui même apporte la preuve de ses fausses allégations.

Les élus du Parti socialiste que nous sommes, restons chevillés aux valeurs cardinales de notre société; valeurs de Jomm et de Ngor et renouvelons notre ancrage dans la coalition Bennoo Bokk Yaakaar ainsi que notre fidélité à ses orientations politiques stratégiques, en perspective de l’ouverture de la première session de la nouvelle Assemblée Nationale ».

Diaraf DIOUF Senegal7