Les Enseignants de Barkédji réclament l’ouverture du procès de M. Fall, prof d’Arabe, arrêté pour “terrorisme”

0

Abdoulaye Diop Fall est le professeur d’arabe au Lycée de Barkédji arrêté à l’AIBD au mois d’aout dernier pour terrorisme présumé. Ses collègues se sont mobilisés en présence du Sg du Cusems authentique, Dame Mbodji, pour réclamer l’ouverture de son procès.

Voici , in extenso, la déclaration du Collectif des Enseignants de la Commune de Barkédji

«Pourquoi ne pas être consterné?

Et comment ne pas être sensible en une si tragique et une si floue circonstance.

Alors, permettez, au nom du collectif des enseignants du lycée de Barkédji ; et nom du collectif des enseignants de Barkédji de quérir auprès de la tutelle; auprès de notre si chère justice en qui nous avons foi et espoir une diligence prompte et non hâtive, du dossier de notre camarade, de notre collègue et professeur d’arabe Abdoulaye Diop Fall qui depuis des mois croupit en cellule où il a eu à subir une intervention chirurgicale du fait de son état de santé dégradant.

Ne connaissant ni les tenants et les aboutissants du dossier pendant en justice, et n’ayant aucunement prétention de nous immiscer dans une affaire judiciaire, et ne pouvant nous prononcer sur son innocence ou sa culpabilité, et au même moment où des apprenants restent privés d’enseignement en langue arabe, nous Collectif des Enseignants de Barkédji, ne pouvons qu’être préoccupés par cette situation.

Nous sollicitons le traitement diligent du dossier pour lui permettre; et pour nous permettre d’être édifiés sur son sort.

En des termes simplissimes, nous souhaiterions que justice lui soit rendue pour palier à sa longue détention préventive.

D’autre part, nous invitons des journalistes de la place et une certaine presse à revisiter leur propos; à éviter des propos fallacieux pour tomber dans le sensationnel mensonger.

Nous en appelons à la sensibilité du peuple

Nous en appelons à la sensibilité du chef de l’État

Nous en appelons à la sensibilité de notre Ministre de tutelle

Et nous en appelons à la sensibilité du Ministre de la justice.»

Le Collectif des Enseignants de la Commune de Barkédji.

Diaraf DIOUF Senegal7

Leave a comment