L'Actualité en Temps Réel

L’escalade : Mimi Touré fusillée par toutes les instances de l’Apr

Depuis les sorties au vitriol de Aminata Touré contre le Président Macky Sall, celle-ci est devenue l’ « ennemi » à abattre à l’Apr. Des instances du parti se son t érigées en bouclier du Président Sall pour apporter une cinglante réplique à l’ancien Premier ministre, constate Senegal7.

Le mouvement national des femmes de l’Apr s’est fendu d’un communiqué pour recadrer leur « sœur ». « Etre tête de liste aux élections législatives ne donne pas, forcément, droit au poste de Président de l’Assemblée nationale. Le respect du choix du Président de notre coalition s’impose à tous les militants, sans exclusive », raisonne le mouvement des femmes.

La structure rappelle qu’Aminata Touré a toujours bénéficié de la confiance de Macky qui l’a porté à différentes stations. « Elle a été choisie par le Président de la république pour conduire la liste de la coalition Benno Bokk Yakkar (Bby) lors des élections législatives. Elle a été successivement nommée  ministre  de la Justice,Garde des Sceaux, Premier ministre, Présidente du Conseil Economique Social et Environnemental (Cese),listent-elle.

Le mouvement des femmes invite la députée Aminata Touré à « garder la sérénité et œuvrer pour la cohésion » au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar, dans le respect des décisions prises par Macky Sall, président de la République.  la suite du mouvement des femmes, le réseau des Universitaires Républicaines (Rur) a été moins virulent. Ses membres lancent un appel à tous les responsables et  militants de la coalition (Bby), pour le triomphe de la démocratie et du Plan Sénégal Emergent (Pse).

La coalition républicaine/Samm Sunu Rew s’inscrit dans la même dynamique. Dans un communiqué signé par son coordonnateur, Pape Modou fall, par ailleurs directeur de l’Emploi, cette entité membre de la mouvance présidentielle se réjouit des choix du Président Macky Sall au niveau de l’Assemblée national, note l’Observateur.

Assane SEYE-Senegal7