LGBT : Serigne Mouhamadou Sall épingle ceux qui parlent de criminalisation  de l’homosexualité

Serigne Mouhamadou Lamine Sall se félicite du rejet par le Sénégal de l’agenda LGBT lors du vote de la résolution de la 75ème assemblée générale de l’Organisation Mondiale de la santé (OMS).Mais le guide religieux pointe du doigt And Samm Jikko yi pour diverses raisons, selon une source lue par Senegal7.

Pour Serigne Mouhamadou Lamine Sall,le Sénégal a de quoi rester fier pour avoir remporté la Coupe d’Afrique des Nations, de s’être qualifié à la Coupe du Monde et de s’être classer deuxième au concours de récitals de Coran à Dubaï.

 Il ajoute que récemment, c’est notre compatriote Idrissa  Gana Guèye qui faisait notre fierté et celle de tout le monde musulman en refusant de jouer avec le maillot floqué du drapeau des LGBT. Serigne Sall affirme aussi  que le Président de la République mérite nos chaleureuses félicitations et nos remerciements pour son courage et sa défense de nos valeurs religieuses , pour son attachement aux exigences de la paix sociale.

Pour ceux qui l’accusaient  d’ouvrir la voie à l’homosexualité, ceux-là selon le chef religieux, devraient reconnaitre leur erreur et féliciter le Chef de l’Etat et surtout qu’ils retournent dans les Mosquées et les foyers religieux pour prêcher la vérité. Il explique que l’acte contre nature, il  doit être passible de la peine de mort selon la religion de l’Islam.

 Et étant donné qu’il  n’existe plus de peine de mort, procéder à la criminalisation de l’homosexualité relèverait de leurre. A son avis,,ceux qui parlent de criminalisation obéissent à d’autres logiques très éloignées de ce recommande l’islam, renseigne Serigne Mohamadou lamine Sall sur les colonnes de Libération.

Assane SEYE-Senegal7