L'Actualité en Temps Réel

Liga : le Rayo Vallecano domine le FC Barcelone au Camp Nou (1-0)

Inefficace pendant plus de 100 minutes, le Barça s’incline face au Rayo Vallecano (0-1) et concède ainsi sa troisième défaite devant son public pour ce match en retard. Le Real Madrid n’aura besoin que d’un match nul la semaine prochaine pour remporter la Liga 2021/2022

Le FC Barcelone accueillait le Rayo Vallecano dans son antre du Camp Nou pour ce match en retard de la 21e journée de la Liga. Sur la pente descendante à domicile (2 défaites de rang en C3 et championnat), les Blaugranas devaient s’imposer pour consolider leur place de dauphin du Real Madrid. Les Madrilènes, de leur côté, souhaitaient s’éloigner définitivement de la zone rouge, à sept points du premier relégable Grenade avant ce match. Pour ce faire, Xavi Hernandez alignait Dembélé à droite de son secteur offensif aux côtés d’Aubayemang et Ferran. Andoni Iraola, quant à lui, faisait confiance à un autre Français, Nteka, à la pointe de son attaque.

Si le Barça posait tranquillement son jeu dans le camp adverse, le Rayo ouvrait le score contre le cours de la rencontre grâce à A. Garcia, lancé par Palazon dans la surface, qui trompait Ter Stegen au premier poteau (1-0, 7e). Puis, comme à son habitude, les hommes de Xavi monopolisaient la possession du ballon mais sans pour autant trouver de faille dans un bloc vallecano solide et pouvant se montrer dangereux en contre. Dans un temps fort catalan, Aubameyang ne cadrait pas sa tête au second poteau sur le centre de Dembélé (28e). Comme un pivot, Araujo, dans la surface adverse après un corner, sollicitait un Dimitrievski vigilant (35e).

Le Barça sans solution

Avant la pause, Ferran croyait même remettre les deux équipes à égalité d’un superbe lob sur le portier macédonien, mais sa position de hors-jeu au départ de l’action obligeait l’arbitre à annuler le but (42e). Au retour des couloirs du Nou Camp, A. Garcia n’était pas loin de doubler la mise et surprendre l’arène catalane, finalement mis en échec par un tacle salvateur d’Alba (49e). Sans solution dans le jeu, Xavi était obligé de faire un coaching offensif, avec les entrées de Depay, A. Traoré et L. De Jong, habitué à rapporter des points au FC Barcelone à chacune de ses entrées. Hésitant balle au pied, Ter Stegen n’était pas loin de la boulette de la soirée face à Garcia (74e).

Le semblant de réaction des Blaugranas arrivait dans les dix dernières minutes par l’intermédiaire de Depay, mis en échec par le portier macédonien (80e). Lors des 11 minutes de temps additionnel, Gavi croyait obtenir un penalty après une poussette de Catena, sans sanction pour l’arbitre (89e). Derrière, Dimitrievski s’offrait trois parades en une minute pour sauver les siens (90+2e). Et sur contre, Pathe Ciss pouvait même faire le break mais trouvait le poteau sur son enroulé (90+10e). Catena déviait la reprise de Dembélé sur la ligne (90+12e) pour offrir la victoire au Rayo (1-0), sa première à Barcelone depuis 22 ans. Troisième défaite à domicile consécutive pour le Barça, qui permet au Real de se contenter du nul le week-end prochain face à l’Espanyol pour être sacré champion d’Espagne cette saison.

Senegal7 avec Foot mercato