Accueil Actualités Ligue des champions : Chelsea tient en échec le Real Madrid (1-1)

Ligue des champions : Chelsea tient en échec le Real Madrid (1-1)

Première demi-finale aller de Ligue des Champions ce mardi soir avec un Real Madrid-Chelsea. On craignait une confrontation stérile en occasions en raison de la qualité défensive des deux formations. Mais très vite, la rencontre s’est avérée emballante, grâce à une équipe de Chelsea remarquablement préparée par Thomas Tuchel. Mount et Pulisic se régalaient dans les espaces d’un 3-5-2 très mal géré par le Real Madrid. Sauf que Werner gâchait les offrandes, et principalement l’énorme occasion de la 10e minute, en butant sur Courtois dans une situation plus qu’idéale. Les Blues malmenaient leurs hôtes et c’est logiquement eux qui ouvraient la marque, par Pulisic, parfaitement lancé par Rüdiger en profondeur. L’Américain bénéficiait de la largesse de la défense merengue, dribblait Courtois et finissait le travail (0-1, 14e). Dans les cordes, le Real Madrid s’en remettait aux inspirations de Benzema. L’attaquant français trouvait le poteau, d’une frappe soudaine et sèche du pied gauche (23e). Mais c’était avant son chef d’œuvre, un enchaînement poitrine-frappe acrobatique surpuissante sous la barre, au cœur d’une forêt de joueurs (1-1, 29e).

Dominés tactiquement, les Madrilènes pouvaient s’en remettre à leur leader offensif pour limiter la casse, tandis que les Blues ne concrétisaient pas leur supériorité en raison d’un Timo Werner peu inspiré dans ses choix (déplacements, appels, frappes). Zidane rectifiait le tir en repassant à 4 derrière, Marcelo montant d’un cran et le Real Madrid concédait moins d’occasions au retour des vestiaires, même si Chelsea restait menaçant. A l’heure de jeu, Zizou lançait Hazard, tandis que Tuchel sortait, entre autres, Werner pour lancer Havertz. Chelsea baissait tout de même d’un cran dans l’intensité et la Casa Blanca pouvait plus mettre le pied sur le ballon. Zidane tentait de forcer la décision en remplaçant Marcelo par Asensio. Le Real poussait mais tombait sur une défense anglaise solide. Varane ne trouvait pas le cadre d’une tête sur un corner (88e), dernier frisson de la soirée. Score final 1-1, ce qui promet un match retour tout aussi indécis.

Senegal7 avec Foot mercato