L'Actualité en Temps Réel

L’UE menace Moscou d’une frappe « si puissante que l’Armée Russe sera anéantie » en cas de recours au nucléaire

Devant le collège d’Europe à Bruges, le chef de la diplomatie européenne Josep Borrella a tenu a rappeler que tout comme la Russie, les soutiens de l’Ukraine « ne bluffent pas ».

Toute attaque nucléaire de la Russie contre l’Ukraine entraînera une réponse militaire des occidentaux « si puissante que l’armée russe sera anéantie », a affirmé jeudi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

Le président russe Vladimir « Poutine dit qu’il ne bluffe pas avec la menace nucléaire. Il doit alors comprendre que les pays qui soutiennent l’Ukraine, l’Union européenne et ses États membres, les États-Unis et l’Otan, ne bluffent pas non plus.

Toute attaque nucléaire contre l’Ukraine entraînera une réponse, pas une réponse nucléaire, mais une réponse militaire si puissante que l’armée russe sera anéantie », a-t-il déclaré devant le collège d’Europe à Bruges.

Un changement dans la « nature du conflit »
« Si la Russie utilise une arme nucléaire, quelle qu’elle soit, contre l’Ukraine, cela aura de graves conséquences », a souligné ensuite le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, à l’issue d’une réunion des ministres de la Défense de l’Alliance à laquelle a participé Josep Borrell.

« La Russie le sait (…) Nous n’entrerons pas dans les détails de notre réponse, mais bien sûr cela changera fondamentalement la nature du conflit », a ajouté Jens Stoltenberg.

« Toute utilisation d’armes nucléaires, même une petite arme, aura des conséquences et la Russie le sait », a-t-il encore affirmé.
Mais « les circonstances dans lesquelles l’Otan pourrait avoir à utiliser des armes nucléaires sont extrêmement éloignées », a précisé le secrétaire général de l’Otan.

BFM TV avec Senegal7