Accueil Actualités Lutte contre le covid-19 : Amadou Bâ et Diouf Sarr enterrent la...

Lutte contre le covid-19 : Amadou Bâ et Diouf Sarr enterrent la hache de guerre

Comme deux «crocodiles» dans la même mare, Amadou Bâ et Abdoulaye Diouf Sarr, par militants interposés se regardaient en chien de faïence pour le contrôle de la capitale et de certaines structures de l’Apr dans le département de Dakar.

Dernièrement, en date, Abdoulaye Diouf Sarr et Amadou Bâ s’étaient activés pour chercher à contrôler la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) du département de Dakar, en prélude de la bataille des locales.

«Mon frère…»

Ce jeudi, 9 avril 2020, dans le cadre de l’état des lieux de la propagation du covid-19 au Sénégal, après le ministre de la Santé, son homologue des Affaires Étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a tenu a féliciter de vive voix, celui qu’il a appelé comme étant son frère (Abdoulaye Diouf Sarr) et ses services pour le travail ô combien colossal qu’ils ont en train De mener depuis le 02 mars dernier date à laquelle le premier cas de malade de covid-19 a été déclaré au Sénégal.

Cela semble montrer que ces deux hommes ont enterré la hache de guerre ne serait-ce pour un laps de temps, histoire de combattre conformément au vœu du chef de l’Etat, ensemble le covid-19. Un ennemi commun qui progresse lentement, mais surement vers les populations, par le biais de la transmission communautaire. Car, dans un passé récent, Abdoulaye Diouf Sarr et Amadou Bâ, tous responsables politiques de l’Apr dans le département de Dakar, se livraient à une guerre de positionnement sans merci, par militants et sympathisants interposés pour le contrôle de la capitale, véritable enjeu politique.

Rivaux politiques…

Les incessants appels du président de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) à taire les querelles et à donner la primauté au projet collectif et à l’intérêt général, semblent tomber dans l’oreille d’un sourd. Les ministres Amadou BA et Abdoulaye Diouf Sarr se regardaient en chien de faïence.

Avec la nomination de Diouf Sarr comme coordonnateur des cadres de l’Apr, Macky Sall confirme par la même occasion Amadou Ba comme le patron du parti à Dakar, montre à quel point le patron e l’Apr es sensible à la guerre de positionnement entre ses deux lieutenants de Dakar.

Ainsi, le chef de l’Alliance pour la République (Apr), le président Macky Sall était obligé de redistribuer les cartes entre ces deux responsables. En nommant le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, coordonnateur de la convention nationale des cadres républicains, Macky Sall cherche à délimiter l’espace de chaque responsable dans la capitale.

Car, par la même occasion, il confirme le leadership du ministre Amadou Ba dans la capitale. C’est également l’avis de ses partisans dans son fief des Parcelles assainies.

Lors des parrainages de la dernière présidentielle, le président Macky Sall avait nommé Amadu Bâ, délégué de la région de Dakar. Tout ceci prouve qu’il est véritablement le patron de Dakar.

Quand à Abdoulaye Diouf Sarr, il a pris du galon. Alors coordonnateur des cadres républicains de Dakar, le ministre de la Santé a vu ses pouvoirs s’étendre sur l’ensemble du territoire national.

Il a, en effet, été porté à la tête de la convergence des cadres républicains (Ccr), en remplacement de Thierno Alassane Sall, démissionnaire. La décision a été prise lors de la réunion du secrétariat exécutif l’Alliance pour la République.

Dernièrement, Abdoulaye Diouf Sarr et Amadou Bâ s’étaient activés pour chercher à contrôler la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) du département de Dakar, en prélude de la bataille des locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici