Accueil Actualités L’UVS doit être réservée aux étudiants du second cycle, selon El Hadj...

L’UVS doit être réservée aux étudiants du second cycle, selon El Hadj Issa Sall

L’Université virtuelle du Sénégal (UVS) devrait être réservée aux étudiants titulaires au moins d’un master, ce qui leur permettrait de ‘’maximiser’’ leurs chances de réussite, a proposé au gouvernement le député Elhadji Issa Sall (non-inscrit), samedi, à Dakar.

‘’L’université virtuelle, qui demeure somme toute une tendance mondiale, devrait être réservée, au Sénégal, aux étudiants de second cycle, à partir du master’’, a dit M. Sall lors de la séance plénière consacrée à l’examen du budget 2020 du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

L’élu du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR, opposition), fondateur de l’Université du Sahel (privée), estime que ‘’l’étudiant qui n’a pas une culture numérique, qui se voit orienter dans une université lui dispensant des cours à distance, peut avoir toutes les chances d’échouer’’.

L’enseignement à distance, devenue ‘’une tendance mondiale’’, doit être ‘’réservée aux étudiants du second cycle’’, selon M. Sall.

Elhadji Issa Sall déplore par ailleurs que le budget alloué à l’enseignement supérieur soit, pour l’essentiel, destiné aux ‘’œuvres sociales’’ (70 milliards de francs CFA pour les bourses d’études), au détriment des activités purement académiques.

‘’Nous sommes en train de trouver les voies et moyens pouvant nous permettre d’y remédier’’, a répondu aux députés le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hanne.

Il reconnait que le fonctionnement de l’Université virtuelle du Sénégal se heurte à des ‘’difficultés’’.

‘’L’UVS est une exigence (…) que notre pays cherche à adapter’’ à son niveau de développement, a dit M. Hanne.

L’Assemblée nationale a adopté le projet de budget de son ministère, qui bénéficie d’une allocation de 203.227.932.514 francs CFA pour l’exercice budgétaire 2020.

 

Senegal7 avec Aps