Accueil Actualités Macky-Moustapha : A la guerre comme à la guerre !

Macky-Moustapha : A la guerre comme à la guerre !

Que Moustapha Diakhaté se le tienne pour dit ! Des informations en provenance des proches du patron de l’Apr, ne militent guerre en sa faveur. Des dispositions drastiques sont en train d’être prises pour lui faire payer son attitude jugée «fractionniste», si toutefois qu’il se réclame toujours membre de l’Apr.

«Personne ne peut m’intimider… »

«Personne ne peut m’intimider ceux qui font trop de bruits perdent leur temps», avait déclaré Macky Sall, Président de l’Apr, chef de l’Etat du Sénégal, relevant qu’«il y a des gens qui ne comprennent pas encore qu’il y a une rupture dans ce pays». C’est pourquoi poursuit-il, «ils passent tout leur temps à faire du bruit» Ils perdent leur temps en s’attaquant à lui. « Ils pensent pouvoir m’intimider, mais ils se trompent. Parce que je ne suis pas un Président qu’on intimide», prévient-il. Fidèle à cette logique, le patron de l’Apr est prêt à tout pour en découdre avec ses détracteurs.

«A la guerre comme à la guerre… »

Bien avant son retour au bercail, c’est depuis l’étranger que le chef de l’Etat a suivi avec attention, la sortie au vitriol de Moustapha Diakhaté. Notamment sur sa défiance de créer un courant au sein de l’Apr, mettant de facto en cause son organisation.

D’ailleurs, nos sources indiquent que «c’est lui, qui en tant que personne morale de l’Apr à donner des instructions fermes à la commission de discipline du parti composée d’Ablaye Badji, Mbaye Ndiaye, Benoit Sambou et d’Abdou Mbow, par ailleurs, porte-parole adjoint de l’Apr a statuer au plus pressé pour exclure Moustapah Diakhaté de l’Apr pour entre autres motifs : «défiance et attitude fractionniste».

C’est en ce sens, selon les sources de Senegal7, «Moustapha Diakhaté doit se tenir prêt à la confrontation». C’est-à-dire, à réservoir les coups après en avoir beaucoup donné. La même source est d’avis que : «Macky Sall est son cercle restreint ne pardonnent point Moustapha Diakhaté d’avoir poussé trop loin le bouchon, allant jusqu’à mettre en cause les fondements de l’Apr et l’autorité de son fondateur».

Toujours, nos sources informent que «l’ancien ministre conseiller du chef de l’Etat sera démantelé jusque dans ses derniers retranchements». C’est ainsi, que tous ceux avec qui il est de connivence seront identifiés.

Last but not least. Le but chercher par l’Apr, est d’arriver à isoler Moustapha Diakhaté et le mettre devant ses responsabilités. Une armada de mesures sont prises par Macky Sall et son camp pour lui faire payer son attitude fractionniste, du fait qu’il continue à se réclamer membre à part entière de l’Apr, mettant ainsi en péril la discipline du parti présidentiel.
senegal7