Raabi  header

Macky Sall-Mimi Touré : « On tend vers un dégel… » (Assane Samb)

Après des mois de brouille, Macky Sall et Aminata Touré ont décidé de fumer le calumet de la paix. C’est au terme de deux (2) heures d’échanges que les deux personnalités politiques ont arrondi les angles et gommé les divergences nées du limogeage de Aminata Touré de la tête du Conseil économique social et environnemental (CESE).

Reçue par Macky Sall à son domicile à Mermoz, Aminata Touré a manifestement décidé d’ouvrir une nouvelle page dans sa collaboration avec le patron de l’APR. C’est d’ailleurs la conviction de l’analyste politique Assane Samb, « on tend vers un dégel, ça on peut le dire, mais tout en précisant que Mimi Touré n’avait pas démissionné de l’Alliance pour la République (APR) et n’avait pas été exclue », précise l’analyste. Quid de Macky Sall ? Le patron de l’APR, connu pour sa ténacité dans l’adversité, a-t-il décidé de mettre de l’eau dans son vin ? Il y va de son intérêt soutient Assane Samb qui évoque les secousses traversés par le régime ces derniers mois et l’approche des élections locales pour expliquer la stratégie du dégel qu’adopte le Chef de l’Etat, « l’intérêt de Macky Sall c’est de rester avec Aminata Touré parce que le contexte a beaucoup changé et il me semble que le Président de la République est dans une dynamique d’écoute. Il y’a eu le traumatisme du mois de mars (violentes manifestations) et il y’a la préparation des locales. Ces deux événements combinés font que Macky Sall est dans une dynamique d’écoute et quelqu’un comme Aminata Touré avec toute son expérience peut servir à Macky Sall dans un contexte extrêmement difficile d’investiture ». Ces investitures provoquent déjà des tensions au sein de la majorité présidentielle avec certains ténors qui n’hésitent pas à déclarer unilatéralement leur candidature. Des nuages qui s’amoncellent au dessus de la forteresse marron-beige et qui expliquerait du coup la démarche unificatrice du Chef de l’Etat. Assane Samb n’en doute pas, le rapprochement Macky Sall-Aminata Touré risque de ne pas être le dernier de la liste. L’analyste soutient que les autres ténors évincés lors du dernier remaniement vont opérer leur rapprochement avec Macky Sall qui joue désormais la carte de l’ouverture et du rassemblement, « il y’avait une erreur de fond du à une forme de suffisance qui lui (Macky Sall) faisait penser qu’il pouvait se passer de certains nombre de collaborateurs. Donc on est dans une forme de dégel et je pense que toutes ces personnes seront récupérées pour faire face à la nouvelle donne », soutient Assane Samb qui avertit « l’opposition risque d’être beaucoup plus incisive avec le mouvement pour la défense de la démocratie (M2D) et la grande coalition de l’opposition » qui est en gestation.

Mbissane TINE-Senegal7